Tags

Related Posts

Share This

Tommy Castro & The Painkillers, Method To My Madness

Tommy Castro & The Painkillers, 

Method To My Madness

(Alligator ALCD4967)

WWW.ALLIGATOR.COM

Quinzième album, et le deuxième avec The Painkillers, en 40 ans de carrière pour Tommy Castro ! En soi, c’est un signe de dynamisme et de qualité. On a ici dix compositions originales et seulement deux covers dont l’excellent Bad Luck, un hommage à B.B.King, maître et inspirateur de Castro. L’objectif déclaré de Castro est de réaliser chaque fois un album différent du précédent, sans s’éloigner des ingrédients de base : le blues et la soul. On dirait bien que le pari est tenu une fois de plus, avec du blues, de la soul et aussi du R&B de bonne facture. Son chant est toujours aussi intense et percutant, son jeu de guitare est envoutant et dense (Shine A Light). Le soutien de ses accompagnateurs est bien sûr capital : Michael Emerson (keyboards), Randy McDonald (basse), Bowen Brown (drums), que ce soit dans Ride, un morceau autobiographique de Castro,  ou dans le genre « rock épicé swamp pop » comme Got A Lot ou dans de superbes ballades soul comme Died And Gone To Heaven ou encore un I’m Qualified, emprunté à Clarence Carter. Outre Bad Luck, il y encore d’autres superbes blues comme Lose Lose et All About The Cash. Une réussite de plus dans la disographie de Tommy Castro.

Robert Sacré