DeJohnette-Coltrane-Garrison, In Movement juin20

Tags

Related Posts

Share This

DeJohnette-Coltrane-Garrison, In Movement

DeJohnette – Coltrane – Garrison, In Movement

ECM RECORDS

Quand on cite les collaborations de Jack DeJohnette, on pense immanquablement au trio de Keith Jarrett, à la dizaine d’albums enregistrés aux côtés de Miles Davis ( « Bitches Brew », « Live-Evil », « Directions », les live au Fiulmore…) ou au trio de Bill Evans ( « Live à Montreux »), mais on sait moins que le batteur à débuté à l’aube des années 1960 avec le quintet de John Coltrane dans lequel se trouvait le contrebassiste Jimmy Garrison. Plus de cinquante plus tard, voici que DeJohnette s’entoure des fils de Coltrane (Ravi) et de Garrison (Matthew) et ouvre l’album « In Movement » (ECM)  avec une composition de John Coltrane emblématique des droits civils des Noirs aux Etats-Unis « Alabama ». Un autre thème qui nous ramène  à la période Miles Davis – Bill Evans,  « Blue in Green » est interprété tout en finesse avec un DeJohnette d’une grande délicatesse au piano ( c’est le moment de réécouter  le splendide « Piano Album » (1985) de Jack avec Eddie Gomez et Freddie Waits, où il joue sa composition « Lydia » reprise ici aussi). Dans un style nettement plus funky, on aime « Serpentine Fire » de « Earth Wind and Fire » qui nous rappelle que DeJohnette a aussi collaboré avec Maurice White, ex-leader de « Earth Wind & Fire ». Les références-hommages aux anciens, on les trouve aussi dans « Rashied » pour le batteur Rashied Ali, un opus très coltranien-père époque free, ou dans « The Two Jimmy’s » (Garrison et Hendrix). Un tendre « Soulful Ballad » clôture cette enthousiasmante  galette d’un Jack DeJohnette libéré des standards et ouvert à de nouveaux horizons…

Jean-Pierre Goffin.