Été 2016, qui ? Où ? juin27

Tags

Related Posts

Share This

Été 2016, qui ? Où ?

Qui ? Où ? Les rendez-vous de l’été 2016. 

De Claude Loxhay, quelques lignes pour une vingtaine de choix subjectifs.

Omar Sosa - Paolo Fresu (c) THIBAUT

Premier festival de l’été : Comblain. Le 2 juillet: Paolo Fresu avec Omar Sosa et le percussionniste Trilok Gurtu (une prestation live sûrement moins fabriquée que l’album studio « Eros »), et Urbex d’Antoine Pierre, une des formations belges les plus enthousiasmantes du moment (aussi à Huy le 30-7). Les 9 et 10 juillet, le Brosella fête ses 40 ans de superbe manière : le 9, Paolo Fresu, dans un tout autre contexte, avec le chœur polyphonique corse A Filetta et l’accordéoniste Daniele di Bonaventura, Oak Tree avec des invités (comme sur l’album « Well ») : Michel Massot, Tcha Limberger mais aussi le flûtiste Magic Malik. Le 10, Bert Joris avec le Brussels Jazz Orchestra, dans un nouveau répertoire, Didier Lockwood avec Bireli Lagrene, Richard Galliano et son New Musette avec Philippe Catherine. Au Gent Jazz Festival, à côté des grandes pointures américaines, comme Brad Mehldau, la trompettiste française Airelle Besson. Août sera chargé. A Gouvy, Denise King, bien plus convaincante que la plupart des vocalistes à succès actuelles (elle faisait partie de l’Attica Orchestra d’Archie Shepp à Liège). Au Gaume, un beau trilogue entre Jacky Terrasson (piano), Stéphane Belmondo (trompette) et Majid Bekkas (guembri), le vibraphoniste Pascal Schumacher et ses invités : le saxophoniste français Sylvain Rifflet et le trompettiste finlandais Veneri Pohjola, découvert au Jazz Brugge de 2014.

JF FOLIEZ PLAYGROUND

Mais aussi Aka Moon, featuring Fabian Fiorini, dans leur meilleur projet de ces dernières années, dédié à Scarlatti et le Playground de JF. Foliez. Au Middelheim, le 13 août, le légendaire ICP Orchestra avec sa horde hollandaise et l’iconoclaste Han Bennink. Et une journée du 15 août très prometteuse : Dré Pallemaerts avec Bill Carrothers (piano) et Jozef Dumoulin (claviers) comme sur le récent album « Coutances », mais avec Robin Verheyen (saxophone) en substitut de Mark Turner, et puis deux légendes américaines du saxophone ténor : David Murray avec la pianiste Geri Allen et la percussionniste Terry Line Carrington, Pharoah Sanders avec le pianiste allemand Joachim Kuhn. De vraies icônes. Enfin, à côté des gros festivals, l’Été des Grignoux, au café du Parc ou à la Brasserie Sauvenière : le guitariste Lorenzo Di Maio avec Jean-Paul Estiévenart (trompette) et un duo inédit réunissant le tromboniste Phil Abraham et le guitariste Jacques Pirotton.

Voici les pistes proposées par Jean-Pierre Goffin, sur le thème « du jazz qui fait bien aux oreilles, aux neurones et au moral » ! 

Paolo Fresu : on le voit régulièrement sur les scènes belges, mais pas dans cette magnifique  configuration trio avec le pianiste cubain Omar Sosa et le spectaculaire percussionniste indien Trilok Gurtu  (le 2 juillet à Comblain)

Makoto Ozone : il n’est plus grimpé sur une scène belge depuis trente ans ! Il sera à Flagey le 2 juillet dans le cadre du Festival Musiq’3.

KAMASI WASHINGTON

Jazz de feu aux « Ardentes » : rien que les trois personnalités sur scène le 10 juillet feraient le bonheur de pas mal de festivals de jazz. Alors courez voir et écouter Marc Ribot and the Young Philadelphians avec autour du leader ni plus ni moins que Jamaaladeen Tacuma, Calvin Weston et la guitariste Mary Halvorson. Aussi le même jour, Kamasi Washington qu’il ne faut plus présenter.

La soirée du 7 juillet à Gent : c’est assurément la journée à ne pas rater ! Le duo Pat Metheny et Ron Carter, Steven Delannoye, De Beren Gieren, Airelle Besson et puis le détonant trio Scofield/Mehldau/Guiliana, à moins que ce ne soit Mehldau/Giuliana/Scofield ou encore Guiliana/Mehldau/Scofield, peut-être le grand moment du Gent Jazz 2016. Ah oui, le 7 est un vendredi : prévoyez de démarrer suffisamment tôt pour ne pas rater le premier concert !

Cyrus Chesnut : pour les amateurs de piano virtuose à la Oscar Peterson et autres, avec des partenaires de haut vol : Buster Williams à la basse et Lenny White aux drums ! Ce sera à Gouvy le 5 août. Mais Lisa Simone entourée de Reggie Washington, Hervé Samb et Sonny Troupé vaudra aussi le déplacement le 6 août !

ORCHESTRA VIVO

Orchestra Vivo ! : le nouveau répertoire sera à découvrir au festival Esperanzah ! le 7 juillet. Le même jour, St-Germain et surtout Patti Smith en version acoustique. A l’abbaye de Floreffe. Orchestra Vivo ! (bis) : vous les avez ratés à Floreffe, impardonnable de passer à côté à Rossignol où ils clôtureront l’édition 2016 du Gaume Jazz (du 12 au 14 août). En Gaume cette année, ce ne sera pas « un » seul coup de cœur, mais vous risquerez l’infarctus tant les émotions y seront fortes ! Jacky Terrasson-Stéphane Belmondo-Majid Bekkas dans un programme de chansons françaises, Nicolas Kummert et Lionel Loueke en quartet et en duo, Aka Moon, JF Foliez, le premier opus de Lorenzo di Maio et plein de nouvelles voix féminines : Elina Duni, Veronika Harsca

La soirée « Philip Catherine » : ce sera le 19 août à « Jazz au Broukay ». D’abord un film sur le guitariste, puis un concert du guitariste Guillaume Gillain et enfin le quartet de Philip Catherine, le guitariste,  comme il se plaît à le préciser !

RAPHAËLLE BROCHET

Raphaëlle Brochet et Philippe Aerts : un duo voix-contrebasse dont on reparlera ! Alors autant ne pas tarder pour aller les découvrir le 28 août à l’ « An vert » dans le cadre de « Jazz au Fil de l’Eau ». Aussi Jef Neve au Théâtre de Liège le même jour.

N.B. : un entretien avec Raphaêlle Brochet, réalisé par Jean-Pierre Goffin paraîtra bientôt sur ce site.