Chicago Gospel Keyboard Masters avr03

Tags

Related Posts

Share This

Chicago Gospel Keyboard Masters

Chicago Gospel Keyboard Masters,

Lift Me Up  

THE  SIRENS  RECORDS

Sirens est un label de Highland Park en Illinois (près de Chicago) s’est spécialisé dans les pianistes de jazz, de blues et de black gospel depuis sa création par David Goldberg, Steven B. Dollins et son frère Barry (l’ancien programmateur et big boss du Chicago Blues Festival), en 1975. Après une éclipse de 1977 à 2000, le label a été relancé par Steven Dollins, et le catalogue est bien garni (www.thesirensrecords.com) Sirens vient tout juste de s’enrichir de trois nouvelles productions que nous recommandons sans réserves.

Voici une magnifique production où des pianistes de Chicago décloisonnent les genres musicaux, mettant leurs talents éclectiques de jazzmen au service du black gospel, thème principal de l’album, avec , en prime, de forts accents blues dans les harmonies et dans les tonalités. Ainsi, Richard Gibbs au piano et à l’orgue, avec un fameux background. En effet, il est le fils de la chanteuse Inez Andrews (ex-Caravans), et il a accompagné un grattin d’artistes du gospel et de la soul, comme Aretha Franklin pour ses 20 dernières années. Il a joué à la Maison Blanche, à l’occasion de shows télévisés  (Jay Leno’s Tonight Show, Oprah Winfrey Show). Ici on le retrouve à l’orgue, en solo, dans un instrumental d’anthologie ( I’ll Overcome Someday). Il accompagne aussi parfois d’excellent(e)s pianistes comme Terry Moore et Elsa Harris (ici dans un superbe et swinguant Walk With Me Lord à la fois jazzy et bluesy) et des chanteurs comme Donal Gay (de la célèbre Gay Family) dans un mémorable Without God I Could Do Nothing ou DeAndré Patterson dans From Out Of Nowhere en slow et encore Bryant Jones… Il y a aussi des duos piano-orgue : Lavelle Lacy( piano) et Terry Moore orgue (The Lord Is Blessing Me) , Bryant Jones (pisano) et Eric Thomas (orgue) dans He’s My Everything, sans oublier la chanteuse Dorothy Robertson avec Elsa Harris et Bryant Jones dans What A Friend We Have In Jesus. Tous ces artistes sont encore très actifs sur la scène de Chicago. Il ne faut pas hésiter à aller les applaudir en live, leur talent est sans conteste.

Robert Sacre