Foudre !, Earth juin23

Tags

Related Posts

Share This

Foudre !, Earth

FOUDRE! « Goliath » – EARTH (OST) – Gizeh Records 2017 from AS HUMAN PATTERN on Vimeo.

Foudre !, Earth – Original Soundtrack,

Live At the Church Of Saint-Merri (Paris)

GIZEH RECORDS

Il n’y aurait en principe pas grand chose à écrire d’une musique au biorythme aussi plat que l’horizon… Et pourtant… Détrompez-vous ! Le concept FOUDRE ! rassemble ce qui se fait de mieux sur les scènes post-rock et expérimentale hexagonale. On y retrouve, en association fusionnelle, un leader de la formation Oiseaux-Tempête, le duo électro toulousain Saaad ainsi que leur voisin de pallier Mondkopf et, enfin, l’ondiste strasbourgeoise Christine Ott. En juin 2015, à l’occasion du festival « Singapour Mon Amour », ce super-groupe se trouve commissionné pour composer la musique du film expérimental « Earth », réalisé par l’artiste asiatique Ho Tzu Nyen. Le quintet enregistrera cette bande sonore en direct, dos au public et face à la toile, dans le prestigieux cadre de l’église de Saint-Merri de Paris, où il puisera l’énergie et l’intensité nécessaires à l’aboutissement du projet. Malgré l’absence de toute percussion, la musique dégage une tension oppressante et palpable. Les nappes de synthétiseurs analogiques se diluent aux sonorités ambient du mellotron, de guitares traitées, d’effets électroniques et, bien entendu, des fameuses ondes martenot, un instrument à clavier fabuleux sur lequel Jazz Around se penchera plus longuement à l’occasion d’une rencontre programmée en septembre avec Christine Ott. La séance/séquence s’étire sur quarante minutes de mélopées enchaînées en douce enfilade qu’apprécieront tout particulièrement les auditeurs de l’émission radiophonique « Les Carnets d’Émeraude ». Les repères mémorisables ont beau être rares (Goliath, Mirror), on ne s’ennuiera pas un seul instant. Au terme de la diffusion sonore et vidéo, des applaudissements (auxquels nous nous associons) ponctuent une performance d’une beauté vaporeuse, tendue à son paroxysme.  Il suffit parfois de suspendre le temps pour s’accorder quelques moments de plénitude méditative.   

Joseph « YT » Boulier