Minton-Weston, Ways for Orchestra fév07

Tags

Related Posts

Share This

Minton-Weston, Ways for Orchestra

Phil Minton – Veryan Weston,

Ways For Orchestra

ANGELICA

Ways désigne le duo voix/chant –piano de Phil Minton et Veryan Weston au fil des ans et dont un des albums avait été publié voici une quinzaine d’années par Angelica : « …Past » (IDA 018). Cet album fait suite à « Ways » (ITM 1987), « Ways Past » (ITM1992) et coïncide avec « Ways Out East, Ways Out West » (Intakt 2002 publié en 2005). Le repertoire de « Ways » consiste en chansons et textes poétiques embrassant un large champ stylistique et puisant autant dans des traditions de chansons populaires, révolutionnaires, syndicales, ou classiques que dans la riche imagination des deux protagonistes. Le style pointu et classieux du pianiste Veryan Weston rencontre (enrichit/soulève/magnifie) la voix caractéristique et irrésistible, aussi british qu’universelle de Phil Minton. Cet album « Ways For Orchestra », une commande du festival Angelica, Festival Internazionale di Musica 2017 s’affirme comme le point d’orgue de leur duo Ways en symbiose avec l’Orchestra del Teatro Communale di Bologna, dirigé par Tonino Battista. On découvre une suite de pièces remarquablement orchestrée retraçant leurs pérégrinations au sein de Ways de festivals en clubs de par le monde, de projets en projets durant une trentaine de saisons. Morceaux et textes sélectionnés et mis en musique par Veryan et Phil mais aussi le 245 d’Eric Dolphy, Elvis Presley, Leiber Stoller, E.E. Cummings, Ho Chi Minh, Paul Haines, James Joyce, Art Sullivan, Au Suivant de Jacques Brel, The Cutty Wren, un chant de lutte paysanne du Moyen-Âge, un hymne anarchiste, une composition de Lindsay Cooper etc., le tout non dénué d’humour et orchestré par les deux compères. L’orchestre comprend des cordes, hautbois, flûte et percussions. Comme toujours, la voix de Phil Minton exprime l’ineffable, ni vraiment classique, ni tout à fait gouailleuse, et navigue entre les bas-fonds de Bristol et un opéra imaginaire. La communion entre, d’une part, les intentions et les compositions/arrangements du tandem Minton -Weston et, d’autre part, le travail remarquable de l’orchestre del Teatro Communale di Bologna est vraiment réussie et fait sens dans le contexte de leur projet Ways… Ways Past … Past dont Ways For An Orchestra couronne le cheminement au fil des décennies. L’enregistrement reprend l’entièreté du concert au Teatro San Leonardo, haut-lieu de rencontres décloisonnantes, entre musique contemporaine expérimentale, jazz d’avant-garde et musiques improvisées dont le label Angelica est un reflet très fidèle. Il suffit d’en consulter le catalogue. Vraiment recommandable.

Jean-Michel Van Schouwburg