Xavier Desandre Navarre, In-Pulse 2 mar26

Tags

Related Posts

Share This

Xavier Desandre Navarre, In-Pulse 2

Xavier Desandre Navarre, In-Pulse 2

CRISTAL RECORDS

Xavier Desandre Navarre a d’abord étudié au Conservatoire d’Aix-en-Provence puis s’est initié aux percussions brésiliennes. Il s’installe à Paris en 1987 et participe au Big Band Lumière de Laurent Cugny et à l’Orchestre National de Jazz sous la direction de Denis Badault. Il a enregistré avec Aldo Romano, Manu Dibango, Youn Sun Nah ou Lars Danielsson et, aussi, en Belgique, avec Jean-Philippe Collard-Neven, Fabrice Alleman et Jean-Louis Rassinfosse (album « Braining Storm »).En 2014, il a enregistré un premier « In-Puls »e.Voici « In-Pulse 2″, avec une équipe performante. Aux saxophones et à la clarinette basse, Stéphane Guillaume, qui a d’abord étudié le saxophone classique au Conservatoire de Paris, avant de se tourner vers le jazz. Il a accompagné Claude Nougaro et fait partie de plusieurs grandes formationsc : l’Orchestre National de Jazz de Laurent Cugny, aux côtés de Phil Abraham, le Jazz Ensemble de Patrice Caratini et le Paris Jazz Big Band. Il a enregistré son premier album personnel en 1996 (« Miage ») et, pour Windmils Chronicles, a rassemblé un ensemble de 11 musiciens, avec Phil Abraham (trombone), Pierre Drevet (trompettiste du Brussels Jazz Orchestra), Denis Leloup (trombone) et le guitariste Fred Favarel (du trio de Phil Abraham). Au piano, Emil Spanyi, qui a entamé ses études à Budapest et Graz avant de rejoindre le Conservatoire de Paris, où il enseigne actuellement. Il a accompagné de nombreux musiciens américains comme Bob Berg ou Archie Shepp et fait partie de Moniomania de Christophe Monniot. Il a formé un trio avec Stéphane Kerecki et Daniel Humair. A la contrebasse, justement, Stéphane Kerecki qui a étudié au Conservatoire de Paris, sous la direction de Jean-François Jenny-Clark et Ricardo Del Fra. Il a fondé un trio avec le saxophoniste Matthieu Donarier et le batteur Thomas Grimmonprez (album « Focus Danse »), puis a invité Tony Malaby (« Houria »). Il a aussi côtoyé le pianiste John Taylor (« Patience » puis » Nouvelle Vague » avec Emile Parisien). Il fait aussi partie du trio Modern Art, avec Daniel Humair et Vincent Lê Quang, enfin il a gravé « French Touch » avec Jozef Dumoulin, autour d’un répertoire emprunté à des DJ français. Au répertoire, Guinée de Don Cherry, 5 compositions originales du percussionniste et 4 co-écrites. De chatoyantes mélodies portées par les rythmes colorés des percussions, en témoin des nombreux voyages de Desandre Navarre: « Je partage avec vous la variété de mes influences: curiosité, voyages, rencontres et bonheurs partagés m’ont permis de côtoyer une grande multiplicité de musiques et de personnes. J’aime exprimer cette pluralité en jouant tel ou tel instrument de percussion, tabla, daf, bongos, batterie, en les combinant de façon à ce que chacun ajoute une identité forte à la composition et lui insuffle une dimension particulière. » (Desandre Navarre). Cette multitude de percussions se retrouvent notamment sur Grass Valley, Mandigo, Talking To The Moon, Smoking Tree, avec une belle alternance entre tempos flamboyants (Belly Button) et ballades (Seeds Of Memories). Stéphane Guillaume passe du soprano (Seeds Of Memories, Belly Button, Cool B) au ténor (Grass Valley, Mandigo) ou à la clarinette basse (Coquelicot). Emil Spanyi comme Stéphane Kerecki sont omniprésents (In A Water Drop avec un dialogue entre le piano et l’archet de Kerecki, Talking To The Moon). Sous l’impulsion des percussions,  » cette pulsation vitale« , le dialogue est constant et la musique chatoyante.

Claude  Loxhay