Under the Reefs Orchestra, Under the Reefs Orchestra juil11

Tags

Related Posts

Share This

Under the Reefs Orchestra, Under the Reefs Orchestra

Capitane Records

Dans la vie, Clément Nourry a deux obsessions. La guitare d’abord. Il en joue sans arrêt. Il la fait résonner comme celles des héros d’hier. Buddy Holly ou l’atypique guitariste des Cramps, Bryan Gregory. Puis, il s’inquiète aussi. Et çà, c’est sa deuxième obsession : le cataclysme écologique. Alors, en solo ou ici au sein du trio Under the Reefs Orchestra, Clément Nourry s’exprime. Mais il n’est pas seul. Pour mener à bien sa croisade et se jeter à l’assaut des moulins à vent, le jeune Bruxellois peut compter sur Louis Evrard (batterie) et sur le bass saxophone de Marti Melia auxquels on a confié le tempo. Au ravitaillement, on retrouve même Sébastien Van Hoye (trombone sur un titre). Sous ces récifs, il y a de la vie. Un mystère que les trois hommes entretiennent à coups de charges héroïques. En rangs serrés, pas en désordre, car Clément Nourry connaît une autre passion : les mathématiques. Ce premier album du trio est aventureux. Du post-jazz teinté d’americana. Il ne peut être parfait, car la perfection ne s’achète pas. Elle se mérite à force de travail. Et sur ce point, nul doute que vous pouvez compter sur Clément Nourry. Notez enfin que l’on doit le design de la magnifique pochette du disque à David Delruelle. Bel emballage, belle musique… Belle promesse !

Aux « Nuits Botanique » le 1er octobre

Yves «JB» Tassin