Joachim Kühn & Trummerschlunk, Playing Probabilities août20

Tags

Related Posts

Share This

Joachim Kühn & Trummerschlunk, Playing Probabilities

ACT

Grande figure du jazz européen depuis plus de 50 ans, Joachim Kühn est un pianiste ouvert à de nombreuses expériences (du free à une musique quasi classique), surtout dans des petites formules (solo, duos, trios). Tout récemment encore sortait le splendide album en duo avec le violoniste polonais Mateusz Smoczynski (« Speaking Sound » chroniqué ici même il y a quelques semaines). On se souvient de son fabuleux trio avec Jean-François Jenny-Clark et Daniel Humair et de ses nombreux albums et concerts en solo où l’improvisation est de mise, que la musique soit tempétueuse ou plus reposée. Le voici dans un nouveau projet en duo avec l’ingénieur du son et spécialiste des musiques électroniques Klaus Scheuermann, alias Trummerschlunk. « Playing Probabilities » est le résultat de 3 journées d’improvisation donnant lieu à 6 heures de musique enregistrée.

Joachim Kühn & Trummerschlunk © Klaus Scheuermann

Avouons de suite les craintes que l’on pouvait avoir par rapport à cette rencontre avec un musicien plus proche du monde de la techno que de la note bleue. Et pourtant… Plus on écoute et découvre cette œuvre, plus on est charmé par cette musique. Est-ce du jazz ? Est-ce de l’ambient ? Peu importe  :  Joachim Kühn y joue des mélodies le plus souvent apaisées et Trummerchlunk vient y déposer certains effets, certains sons, qui peuvent parfois désorienter, mais qui se marient finalement bien avec le piano. Enregistré pour le label allemand ACT, cet album est le premier d’une série nommée « Neue U Muzik », dont l’idée est « d’ouvrir de nouveaux espaces pour de nouveaux sons ». A noter que ces enregistrements ne seront disponibles que sous forme digitale, signe des temps. Belle réussite.

Sergio Liberati