Niqolah Seeva : 3NE oct15

Tags

Related Posts

Share This

Niqolah Seeva : 3NE

Vlad

Le Monde est un vaste village. Et ça, on le ressent intensément depuis que la « toile » s’est posée dessus. Le Monde est un vaste chantier aussi, qui se construit avec des matériaux disparates. Le but étant que les fondations tiennent. Le plus longtemps possible. Le Monde de Nicolas (dorénavant orthographié « Niqolah ») est aussi un vaste chantier pour lequel il utilise des outils provenant aussi bien de contrées lointaines que du Brico du coin. L’ex-guitariste du groupe de fusion rock Orange Blossom a parcouru les routes de notre planète d’Est en Ouest. Il a connu l’Inde et la Turquie, mais c’est au Maroc qu’il finira par s’installer durablement. Un pays dont il s’imprégnera de la culture locale. L’écriture des chansons de Niqolah Seeva (car ce sont de véritables chansons, couplets/refrains) s’inspire clairement des voyages effectués. Des chansons atypiques exprimées dans une langue fusionnée (arabe/anglais), accompagnées par un groupe hybride (le Hybrid Orchestra) et un instrument situé entre la guitare électrique et le luth arabe (la Guitarabia). Des chansons que l’on localisera entre le folk oriental, la tradition arabe et l’electro/rock un rien kitch dans ses effets. Toute cette diversité est réunie en un seul album, « 3NE », que vous prononcerez « One », symbole de l’unité et titre d’un disque aussi attirant que paradoxal.

Yves «JB» Tassin