Confinés ! Nic Thys nov21

Tags

Related Posts

Share This

Confinés ! Nic Thys

Nicolas Thys © Didier Wagner

Nicolas Thys © Didier Wagner

A défaut de pouvoir vous informer de leur actualité sur scène et étant donné que l’agenda « concerts » de JazzAround demeurera désespérément vide durant un moment, nous vous invitons à (re)découvrir, chaque semaine, un musicien / un groupe à l’occasion d’un portrait photo-biographique.

« Je suis tombé très jeune amoureux de la musique noire américaine et même américaine en général. J’ai toujours été passionné depuis mes 10 ans, et j’ai toujours voulu aller voir aux sources de cette musique. Je suis profondément convaincu qu’une musique est une émanation, le reflet de la culture dont elle émerge. Le jazz et la musique américaine ne sont ni plus ni moins que le produit de la culture américaine. J’ai voulu prendre un bain socioculturel pendant plusieurs années, pour essayer de comprendre cet art dont je suis éperdument amoureux. » (extrait d’une interview publiée dans la revue « Les Lundis d’Hortense », septembre 2007)

Études : Conservatoire d’Hilversum, cours privés avec Marc Johnson, Dave Holland, Marc Helias.

Premier album : « K.D.’s Decade » (WERF), 1993 avec Kris Defoort et Dré Pallemaerts.

Premier album en leader : « Alice’s 5 Moons », 1997

Disques récents :
« It Takes Two », duo avec Myriam Alter, 2020
« The Road », Damon Brown/Stéphane Mercier Quintet, 2020

Il (a) fait partie de : Serge Lazarevitch Trio, Jean-Paul Estiévenart Quintet, Nathalie Loriers/Tineke Postma trio, Taxiwars, Barbara Wiernik/Nicola Andrioli Quintet, Bill Carrothers Trio, Julien Tassin Trio et beaucoup d’autres…

Nicolas Thys © Didier Wagner

Nicolas Thys © Didier Wagner

Nicolas Thys © Didier Wagner

Nicolas Thys © Didier Wagner

Reportage photographique : Didier Wagner / Texte : Jean-Pierre Goffin