Les one shots de Jazzques : Achetez de la musique ! déc06

Tags

Related Posts

Share This

Les one shots de Jazzques : Achetez de la musique !

© Didier Wagner

Les fêtes approchent et toujours pas le moindre concert de jazz à l’horizon. Pour le public, ça commence à faire long. Pour les artistes aussi. On a bien eu droit à une petite fenêtre entre deux confinements. En pensant qu’on allait pouvoir éviter cette satanée seconde vague. On en a un peu profité. Pas assez. Pas aussi bien qu’on l’aurait voulu. Pas pleinement. C’était étrange, on y était sans y être totalement. Bien sûr, il y a eu les concerts filmés. D’abord des sessions « at home », via Facebook Live. Puis des concerts confinés ou des performances devant des sièges vides. Tout le monde y avait mis du sien. Tout le monde en voulait. Tout le monde se réinventait (comme si il avait fallu attendre cette pandémie pour pousser les artistes à se réinventer ! ). Mais ce n’était pas pareil. Cela aura duré un temps. Plus de « vrais » concerts, plus vrais échanges en live. Ça manque.

Alors, on se rabat sur les enregistrements, les disques. Pour s’y retrouver. Ou pour que les artistes s’y retrouvent. Mais pour cela, il faut « consommer » (prenons ce mot dans le sens de se nourrir l’esprit et le cœur) intelligemment. Bien sûr on peut écouter aléatoirement – ou pas – des playlist sur Deezer ou Spotify. Mais cela nourrit-il l’artiste ? Non. Alors, il vaut mieux acheter sa musique comme on achète une place de concert, pour continuer à la faire vivre. Achetez-la sur les sites des musiciens ou des maisons de disques ou quelques plateformes qui rémunèrent correctement les musiciens (Bandcamp, pour n’en citer qu’une). Achetez-la digitalement si ça vous chante ou achetez-la physiquement, c’est encore plus beau ! Un CD, joliment empaqueté, avec un beau livret, de jolies images, de belles paroles. Ou, mieux encore, un vinyle si c’est possible, c’est beau et encore plus sensuel, encore plus physique. Cela vous fera plaisir, j’en suis sûr et cela vous provoquera encore plus d’émotions, c’est certain. Et puis, quand on pourra retourner aux concerts, vous pourrez toujours faire signer votre CD ou votre trente-trois tours par vos jazzmen préférés. Vous verrez, ça n’a pas de prix.

Le label Igloo met en place une opération spéciale de soutien aux artistes en offrant une réduction de 21% sur tout le catalogue. Cette promotion est valable tout le mois de décembre (code promo : IGLOO21).
Lien utile : www.igloorecords.be

© Didier Wagner

Jacques Prouvost