Tags

Related Posts

Share This

Chick Corea : Return to Forever

Chick Corea © Didier Wagner

Chick Corea
12 juin 1941 – 9 février 2021

« In a Silent Way », « Bitches Brew », « Now He Sings, Now He Sobs », « Return to Forever », « Akoustik Band », « Electric Band », « Five Peace Band », les duos avec Herbie Hancock, Bobby McFerrin, Gary Burton, Stefano Bollani, les trios Roy Haynes/Miroslav Vitous ou Brian Blade/Christian McBride, « The Vigil », « Antidote » (Grammy du meilleur album latino), personne ne restera indifférent au départ de Chick Corea, un des plus grands pianistes de ces cinquante dernières années. Influencé à ses débuts par Bud Powell, il se créera très vite un monde musical reconnaissable entre mille, que ce soit en version acoustique ou électrique. Et puis, Chick Corea sur scène, c’était un plaisir permanent, que de grands souvenirs ! Comme ce solo à Bozar où, disait-il, il s’invitait dans le salon de chacun pour interpréter pendant plus de deux heures Bartok, ses « Children’s Songs » et une dizaine de standards. Ou encore en 2008 à Anvers, la veille de l’élection d’Obama, où il invitait sur scène Herbie Hancock, présent dans la salle, pour un « In A Silent Way » d’anthologie. Il nous laisse plus de cent disques, des heures de musique pour rêver qu’il est toujours là.

Jean-Pierre Goffin