John Coltrane, Sun Ship sept25

Tags

Related Posts

Share This

John Coltrane, Sun Ship

John Coltrane

« Sun Ship » (Verve/Universal)

WWW.MOSAICRECORDS.COM

Août 1965, Comblain-la-Tour : le public ne sait pas qu’il vit la fin de deux aventures jazziques : le premier festival de jazz créé en Europe sent le sapin, une dernière édition en 1966 sonne le glas du jazz sur prairie en Belgique pour un bon petit temps; mais aussi, ce même public voit pour la dernière fois le quartet qui contribuera à la légende Coltrane : trois mois plus tard, Elvin Jones quitte le quartet, un mois avant McCoy Tyner. Comme en témoigne l’enregistrement télé de la RTB (Radio Télévision Belge) – repris aujourd’hui dans la série des « Jazz Icons » – le quartet de Coltrane est au sommet de sa forme, de son invention, d’une transe communicative ( à ce propos, les images du public comblinois debout ne laissent aucun doute sur sa perspicacité : on aurait pu le penser plutôt décontenancé par la musique de Trane dans les années 1960, il n’en est rien !). Rien ne laisse penser à une séparation toute proche. Trois semaines après Comblain, le quartet entre en studio pour l’enregistrement de « Sun Ship », un album qui ne sortira pourtant qu’en 1971. L’intérêt majeur de cette « complete session »  est bien l’intégralité des prises de studio ainsi que les commentaires du leader entre les morceaux. Ces bandes originales disparues puis retrouvées en 2001 et restituées à « Universal Music » représentent un témoignage important de la façon dont Coltrane travaillaient en studio : peu de prises de cette « complete session » sont identiques au contenu de l’album de 1971, Coltrane recoupait les morceaux, retirait un solo ou en raccourcissait un autre… Étonnant !  Cette sortie représente un « must » pour tous les fanas du saxophoniste.

Jean-Pierre Goffin.