Avec le temps… jan15

Tags

Related Posts

Share This

Avec le temps…

Les photos de Jimmy 

Avec le temps…

RHODA SCOTT & FELIX SIMTAINE (c) JVDP

 

Avec le temps, tout s’en va, même les plus chouettes souvenirs… parfois.

Heureusement, qu’il y a quelques photos comme celles de Jimmy Van der Plas. Tout qui est déjà venu écouter un concert au Centre Culturel d’Ans l’aura vu, au premier rang, avec son appareil photo à la main.

Le jazz, Jimmy l’a découvert après la Libération, aux petites heures, grâce à la radio AFN (American Forces Network) : c’était l’époque du swing.

En 1989, il vient écouter Toots au Centre Culturel d’Ans. Il discute avec le directeur, Denis Gilis et rejoint, avec le pianiste Léo Fléchet, l’équipe des bénévoles de « Jazz Al’Trappe ».

Mais c’est d’un autre lieu ansois qu’il témoigne ici : le café Le Havre, près de la rue des Français, en 1986. C’est là qu’il rencontre un certain Albert Loxhay, mon paternel, Monsieur Rochefort et grand collectionneur devant l’éternel (nostalgie, quand tu nous tiens). 

Les années 1980, c’est, pour Jean-Pol Schroeder de la Maison du Jazz (« Histoire du jazz à Liège), la période de « la reprise« , après celle du « jazz sous cloche » des années 1970 : une sorte de réveil avec le Jazz Festival Liège à Coronmeuse ( au programme Robert Graham, René Thomas en compagnie de Jacques Pelzer et, en vedette, l’Argentin Gato Barbieri), mais aussi le Séminaire de jazz du Conservatoire, le Chapati à Verviers, Le Lion S’envoile en Roture et des tas de cafés comme Le Havre à Ans.

ROBERT JEANNE & STEVE HOUBEN (c) JVDP

1. Steve Houben et Robert Jeanne: 1986

Robert Jeanne (Liège 1932) et Steve Houben (1950) viennent de se rencontrer au sein de Saxo 1000, l’octette réuni pour célébrer la musique de René Thomas et Bobby Jaspar mais ils aiment aussi se retrouver pour une jam. S’il est devenu directeur du Conservatoire de Liège, Steve aime toujours se produire avec son fils Greg, au sein du quintet Houben Factory.

ROBERT JEANNE & JOSE BEDEUR (c) JVDP

2. Robert Jeanne et José Bedeur

Compagnon de route de René Thomas, Robert a fait partie du Solis Lacus de Michel Herr puis est devenu l’un des piliers de l’Act Big band de Félix Simtaine. Il continue à jouer en quartet avec Mimi Verderame ou Philippe Doyen. José Bedeur (Huy 1934) a fait les beaux jours de Comblain au sein du trio de Jean-Marie Troisfontaine, on l’a retrouvé ensuite avec les Métaryhtmes de l’air et il continue à jouer avec les 3 G, en compagnie de Guillaume Vierset et Sébastien Jadot.

ROGER VANHAVERBEKE (c) JVDP

3. Roger Vanhaverbeke

Roger est l’une des légendes du jazz belge. Fondateur du New Look Trio qui a accompagné tous les solistes américains de passage en Belgique, il a aussi été membre du Big Band de Sadi et du quartet d’Etienne Verschueren, le leader de l’orchestre de jazz de la BRT. Il nous a quittés en 2011.

FREDDY ROTTIER & JOHAN CLEMENT (c) JVDP

4. Freddy Rottier et Johan Clement

Membre du quartet de Sadi (rappelez-vous d’Hégor joué à « Jazz pour tous » au Palais des Congrès), Freddy Rottier (Forest 1926) a aussi fait partie du New Look Trio et de Placebo de Marc Moulin. Il nous a quittés en 1995. Hollandais d’origine, Johan Clement a tourné sa bosse au sein du New Look Trio, accompagnant des chanteuses comme Deborah Brown ou Mandy Gaimes avec qui il a enregistré.

Claude Loxhay