Archie Shepp Attica Blues Orchestra avr15

Tags

Related Posts

Share This

Archie Shepp Attica Blues Orchestra

Archie Shepp, la pensée en archipel

ARCHIE SHEPP (c) Jacky Lepage

Le samedi 10 mai prochain, dans le cadre du Festival International de Jazz à Liège, le saxophoniste afroaméricain Archie Shepp interprétera une œuvre enregistrée six mois après l’assassinat de Georges Jackson, membre du mouvement de libération des noirs américains, les Black Panthers.  Ce meurtre entraînera l’émeute des codétenus de la prison d’Attica (New York). C’est ainsi que l’album « ‘Attica Blues » (1972) verra le jour. Pour l’occasion du quarantième anniversaire de la sortie de cet opus militant, Archie Shepp constitue une grande formation avec 25 musiciens et chanteurs sur scène ! Le concert de l’Archie Shepp Attica Blues Orchestra constitue sans aucun doute l’événement de la 24ème édition de Jazz à Liège, et la meilleure piqûre de rappel d’un double message : « Je suis jazz » (Archie Shepp) et « Le jazz est politique !«  (nombreux auteurs).

Notre dernière rencontre avec « Le Shepp » remonte à l’équinoxe de printemps en 2006 printemps, à l’occasion d’une intervention dans l’enceinte de l’auditoire de la Faculté de Droit de Namur, pour la journée internationale contre le racisme. Né en 1937,en Floride,Shepp connaît la ségrégation raciale. En effet, au cours de ses études universitaires, en plus de la musique, Shepp va se passionner pour le théâtre, écrire, et s’investir sur la scène politique,en participant aux luttes revendicatives du peuple du blues. Depuis un demi-siècle, la voix d’Archie Shepp fait vibrer un slogan inconfortable et à méditer :  » Pas de musique sans politique ».

Le lendemain, le souffle de Shepp alimentait son saxophone, entouré de Tom Mc Clung au piano, de Wayne Dockery à la contrebasse et de Steve Mc Craven à la batterie dans les murs de l’Arsenal), pour un concert où il ne manquera pas d’interpréter l’un ou l’autre standard par le chant, le cri même, nourri par l’histoire de ses ancêtres, arrachés de leurs berceaux africains. Une fois encore, la musique du quartet d’Archie Shepp illustrait cette fraternité particulière qui rassemble le jazz, le blues, la saudade, la morna, le rebetiko… toutes ces expressions musicales aux confins de la tristesse et de la joie.

Depuis, Archie Shepp a été fait Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège (2009), aux côtés d’Anthony Braxton, Robert Wyatt, Arvo Pärt ou encore Dick Annegarn !

JEAN JACQUES BIRGE WEBSITE

JEAN ROCHARD NATO BLOG

La venue en Belgique de l’Archie Shepp Attica Blues Orchestra, conduit par ce musicien pétri des grandes traditions musicales afro-américaines,  activiste majeur de l’avant-garde du free jazz, au début des années 1960,constitue une excellente raison de republier l’entretien exceptionnel accordé par Archie Shepp à Jean-Jacques Birgé, auteur, réalisateur et musicien et Jean Rochard, fondateur du label Nato et grand perturbateur parajazzique !

 

Et, last but not least, voici un extrait du concert donné à la Grande Halle de La Villette (septembre 2012), comme un apéritif avant le gargantuesque concert du 10 mai prochain. L’extrait a été publié par le label Archieball, créé par Archie Shepp en réponse aux nouveaux défis de la production musicale, mais aussi de la diffusion.

Philippe Schoonbrood