TAB Trio, Himeros déc09

Tags

Related Posts

Share This

TAB Trio, Himeros

TAB Trio, Himeros (Mognomusic)

 

WWW.MOGNOMUSIC.COM

L’album débute sur une douce mélodie guitare-flûte, une flûte qui sonne un peu comme une musique sundanaise ou balinaise, les percussions servent ensuite de transition vers la partie plus enlevée de « M. Duane » avec le saxophone soprano incisif de Frédéric Becker. Le guitariste Alex Baurain ramène ensuite la quiétude.  La musique du trio TAB joue clairement sur l’évocation et la délicatesse. Loin du projet précédent d’Alex Baurain, « Sentiments d’un Clown »(Mognomusic), même si on y goûtait déjà à l’écriture fine de belles ballades du leader, « Himeros » est un opus cent pour cent acoustique qui joue sur les timbres des saxophones (soprano et ténor), des bansuris et de deux guitares, ce qui fait sonner chaque morceau différemment, comme sur « Les Tourments de Phalaenopsis » ou « Instant ». Sur « Mlle Palmer », le tempo se fait plus énergique avec les couleurs apportées par un Frédéric Malempré toujours aussi créatif. Dans l’introduction de « La Râpe et le Clou », Alex Beaurain invente des sonorités acoustiques qui seront plus loin développées par les mêmes  percussions. Indéniablement, ce guitariste français formé au CIM à Paris ( entre autres par Fred Favarel que l’on connaît bien chez nous  pour sa participation au trio de Phil Abraham) et installé aujourd’hui  à Bruxelles, ne manque pas d’idées et d’histoires à raconter.  Cet « Himeros », un des Amours grecs voisin d’Eros, personnification du désir amoureux, vous emmène dans un délicieux voyage; Alex Beaurain évoque sa musique comme un courant du jazz de chambre européen, on peut aussi l’apprécier sans y coller une étiquette tant les couleurs y sont multiples.

Jean-Pierre Goffin