Tags

Related Posts

Share This

Bracaval – Anckaert, Woodworks

Stefan Bracaval – Pierre Anckaert, Woodworks

BANDCAMP.COM

Né en 1980, Pierre Anckaert a été l’élève de Nathalie Loriers et de Diederik Wissels au Koninklijk Conservatorium van Brussel mais s’est aussi envolé pour La Havane afin de se familiariser à la musique afro-cubaine. Premier Prix du Jazz Hoeilaaart en 2007, il a enregistré un premier album « Candide » avec Bert Joris en invité. Il a ensuite formé un quintet, en compagnie du flûtiste Stefan Bracaval et du guitariste Guy Nikkels et a collaboré, en 2009, avec le Brussels Chamber Orchestra, avec lequel il a enregistré Strings attached chez Prova Records. En 2011, il a enregistré « 74 Miles away » et, en 2013, « Union Match », en quartet avec le saxophoniste Tom van Dyck, le contrebassiste Hendrik Vanhattenhoven et le batteur Mimi Verderame. Il retrouve Stefan Bracaval pour ce duo intimiste. Né à malines en 1967, Bracaval a, entre autres, enregistré « Aquarelle », en 1997, avec le pianiste Ernst Vranckx et Bert Joris, « Tempo Latino » avec le groupe Papagayo de Stéphane Martini en 2003, « Insight Inside » en quartet avec le guitariste Hendrik Braekman en 2008 et a fait partie du groupe de la pianiste Anne Wolf. Pour ce duo acoustique, les deux compères proposent onze compositions originales : trois de Bracaval, huit d’Anckaert. Un subtil mélange entre un lyrisme mélodique qui met en valeur la limpidité de la flûte et la fluidité du doigté du pianiste (Tidal Rhythm) et un tempo vif (Tico Time, Helmet Song, Pablo) avec un petit air latino (Vuelo a vela). Une parfaite complicité entre blues (Don’t Go There) et ballades langoureuses (Sorbonne Surprise, Slow Snow et La Veilleuse joué à la flûte basse). Une musique intimiste aux couleurs pastels qui rappellera, à certains, l’époque du duo Charles Loos-Ali Ryerson. Le duo participera, en mai 2016, au JazzTour.

Claude Loxhay