Sunda Arc, Tides juin27

Tags

Related Posts

Share This

Sunda Arc, Tides

Gondwana Records

Voici venir Nick et Jordan, les frères Smart. Par ailleurs membres du trio de folk-jazz Mammal Hands, que nous espérons tous pouvoir aller applaudir au festival Mithra Jazz à Liège ce 11 septembre. Pour autant que le virus offre un répit à la culture… Avec ce « Tides » qui suit de loin l’EP Flicker (2018), le duo de Norwich nous présente sa vision décalée du jazz. Elle repose sur une nette prise de pouvoir des machines. Une base techno solide qui bat la mesure au rythme d’un cœur qui s’emballe. Qui happe au passage quelques éléments acoustiques (piano, saxophones, clarinette basse) priés de se fondre dans la masse sonore. Une nouvelle corde offerte à l’arc du jazz britannique qui s’invite ici sur les pistes du dancefloor. Est-ce encore du jazz ? Je n’en suis pas certain, mais je crois qu’il s’en accommodera sans trop de difficultés.

Yves «JB» Tassin