Tags

Related Posts

Share This

Surprises du chef, Folles Impatiences

Teaser Surprises du Chef 1er Album from Babbel Effect on Vimeo.

Surprises du ChefFolles Impatiences

www.facebook.com/Surprises-du-Chef

Après Babelouze, cette exubérante fanfare de cuivres délurés, voici les Surprises du Chef : le tubiste et compositeur Michel Massot y rassemble dix de ses élèves, parmi lesquels trois (Lydie Thonnard, Aurore Leloup et Célestin Massot) faisaient déjà partie de Babelouze, cette formation à la palette sonore étendue et originale. Autour du Chef (tuba, euphonium), deux flûtistes (Léonore Frommet et Lydie Thonnard), une clarinette-clarinette basse (Rudy Mathey), un violon (Laure Bardet), un violoncelle (Yseult Kervin), un accordéon (Eve Willems), une guitare et trombone (Aurore Leloup), une guitare basse (Fanny Vandenbergh, au chant sur Pentafolie) et deux percussions bigarrées (Célestin Massot, Simon Leleux). La réunion d’une série d’instruments pas fatalement faits, à première vue, pour s’harmoniser mais dont le Chef Coq tire le profit maximum, en sachant lier la sauce. Vous prenez un soupçon de Rêve d’Eléphant Orchestra pour son exubérance colorée, un brin de Trio Grande pour son grain de folie, une rasade du trio Massot-Florizoone-Horbaczewski pour sa douce mélancolie, vous mélangez le tout dans un shaker et vous obtenez un fameux cocktail. Est-ce à dire que ces Surprises du Chef n’ont pas leur propre identité ? Pas du tout : quelle que soit la formation réunie autour de notre tromboniste-tubiste, elle sonne « Massot », elle a sa propre identité qu’on reconnaît dès le premier abord, comme chez Henri Texier, Andy Emler, Rêve d’Eléphant ou Mâäk. Michel Massot est d’abord un excellent compositeur, maître ès mélodies rayonnantes et rythmes bigarrés : écoutez Rose des Sables avec son côté arabisant, Boîte à Surprises avec son dialogue entre le Chef et son mitron Eve Willems à l’accordéon, sur fond de percussions endiablées, Instantanés et ses multiples ruptures de rythmes, Missa Sine Nomine avec ses contrastes entre cordes et envolée de la guitare électrique auxquels succèdent une clarinette basse à la beauté ombrageuse et une flûte volubile (Léonore Frommet), ou encore Bloemcat et ses accents folk soulignés par l’accordéon et les percussions. Mais Michel Massot est aussi un excellent orchestrateur qui sait marier les instruments comme un maître queue compose savamment ses mets et également un arrangeur hors pair qui sait remodeler des thèmes anciens pour leur donner de nouvelles couleurs, des accents inattendus à force de multiplier les ruptures de rythmes et de tonalités. Il en est ainsi de certains thèmes-phares de Rêve d’Eléphant Orchestra : Les Folies de Cécile, titre emblématique de l’album « Racines du ciel », se mue en Pentafolie, la trompette de Laurent Blondiau qui emmene le thème cédant la place à la voix-solo de Fanny Vandenbergh bientôt rejointe par l’ensemble du « onztet », La Folle Impatience du récent « Odyssée 14″ se conjugue ici au pluriel, la trompette de Jean-Paul Estiévenart étant remplacée par un violoncelle entrecoupé de riffs de guitare ou encore Les arganiers de Bassoko de « Lobster Caravan » inspire l’Arganier de la quatrième plage avec son chœur de voix africanisantes se développant sur la trame colorée des percussions. D’autre part, Idée des Doms, joué à la fois par Trio Grande et par le trio Massot-Florizoone-Horbaczewski, se mue en Les Doms avec de belles alliances entre flûte et clarinette puis euphonium et clarinette et L’Acrobate, cher aux deux trios précités, se transforme en Funambule, en parfait équilibre sur sa corde tendue, avec intro de trombone bouché, accordéon mélancolique et clarinette virevoltante. Bref ces Surprises du Chef se révèlent pleines de saveurs multiples : un condensé de l’univers bigarré de notre professeur d’improvisation et de rock de chambre au Conservatoire de Liège et la découverte de solistes tous très prometteurs. Un BiB Gourmand, ainsi que dirait Michelin, pour lequel la salle de L’An Vert affichait complet, comme les meilleures enseignes.

Claude Loxhay

 

Le cédé est une auto-production de Babbel Effect ASBLInfos via babbeleffect@gmail.com