Vasil Hadzimanov Band, Alive juin09

Tags

Related Posts

Share This

Vasil Hadzimanov Band, Alive

Vasil Hadzimanov Band, Alive

MOONJUNE

Première recommandation : ne prêter aucune attention au contenant, cette pochette qui semble avoir été bricolée dans la classe de Madame Josiane à l’occasion de la Fête des mères… Vasil Hadzimanov est un claviériste serbe, connu sur ses terres (ses parents occupaient déjà le devant des scènes à l’époque de l’ex-Yougoslavie) et ignoré sur la quasi totalité du reste de la Planète. Les plus attentifs auront éventuellement aperçu son nom dans les line-up de David Gilmore ou de Nigel Kennedy. L’album qui nous occupe ici est son sixième effort, mais le premier seulement à profiter d’une distribution internationale – qu’on lui souhaite abondante. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un disque « live », dont les bandes ont été enregistrées lors d’une tournée locale, en 2014. Côté contenu, rien de révolutionnaire. Au contraire, l’assurance d’écouter une musique dont on connaît très bien le balisage. Un retour réconfortant vers nos chères Seventies aux senteurs de patchouli, lorsque nous écoutions avidement Weather Report, Return to Forever et autres Soft Machine. Bien aidés dans le copilotage par le saxo transdisciplinaire de David Binney, Hadzimanov et son band  nous embarquent dans de longs trajets (septante-deux minutes pour huit titres!) de jazz-rock progressif (avec, de temps à autre, une pointe funky). Mais les paysages sont nuancés et divertissants ; on ne voit pas le temps passer… Vous n’entendrez personne se plaindre à l’arrière du car : « Quand est-ce qu’on arrive ?! » Un bon signe !

Joseph « YT » Boulier