Sébastien Texier Quartet, Dreamers juin22

Tags

Related Posts

Share This

Sébastien Texier Quartet, Dreamers

Sébastien Texier Quartet, Dreamers

CRISTAL RECORDS

Sébastien Texier n’est pas seulement membre des formations de son père Henri, de Mad Nomads dans les années 1990 jusqu’au récent Sky Dreamers Sextet, il a aussi enregistré plusieurs albums personnels : « Chimères » en 2004, « Don’t Forget You Are An Animal » en trio en 2009, « Toxic Parasite » avec le trompettiste Alain Vankenhove en 2013. Voici « Dreamers » gravé en quartet, avec Sébastien Texier au saxophone alto, à la clarinette et clarinette alto. A l’orgue, Olivier Caudron, dans un style qui rappelle Eddy Louiss. A la guitare électrique, Pierre Durand qui, après ses études au Conservatoire de Paris et son passage à l’American School of Modern Music, aux côtés de John Scofield et John Abercrombie, a fait partie de l’Orchestre National de Jazz de Daniel Yvinec et de l’orchestre Attica Blues d’Archie Shepp (rappelez-vous les concerts de Jazz à Liège et du Middelheim à Anvers). A la batterie, Guillaume Dommartin, qui a côtoyé la pianiste Carine Bonnefoy, le guitarsite Maxime Delpierre et a déjà enregistré « Toxic Parasite » avec Sébastien Texier. Au répertoire 7 compositions du leader et une de l’organiste (Cape Cod). Sébastien Texier joue essentiellement d’un alto volubile, que ce soit sur tempo vif avec d’échevelées envolées de la guitare (Let’s Roll, Friendchip, Crest Waves) ou sur tempo plus apaisé (Silent March au caractère très solennel ou le très beau Dreaming With Ornette), on l’entend à la clarinette sur Smooth Skin et Dreamers avec de belles intro de l’orgue. Un jazz groovy et très coloré.

Claude Loxhay