Été 2016 : blues, soul, funk. juil01

Tags

Related Posts

Share This

Été 2016 : blues, soul, funk.

Festivals

Musiques africaines américaines au rendez-vous

Et, ce sera hot !

Les propositions de Robert Sacre

Les festivals

Rock Werchter ( 30 juin- 3 juillet) :  le Texan Gary Clark Jr.  et Robert Plant sont à l’affiche ce vendredi 1 juillet.

MARIANA TOOTSIE

Jazz à Comblain La Tour  (01-03 juillet)  : toujours ce vendredi 1 juillet avec Keb’ Mo  et Mariana Tootsie et le dimanche 3, avec  Roland Tchakounté.

Couleur Café à Bruxelles (01-03 juillet), avec une affiche dominée par la « world music », mais aussi du Reggae  (Julian Marley, Bunny Wailer) , des rythmes africains avec Youssou N’Dour le 2 juillet et la soul en la personne de « notre » Selah Sue nationale.

Les Ardentes à Liège (06-10 juillet), le rendez vous des amateurs de rock, de soul et de funk avec Pharrell Williams et Charles Bradley, mais aussi du rap avec Baloji et même du jazz, notamment avec le très populaire trompettiste Ibrahim Maalouf, entouré, entre autres, par Éric Legnini et Stéphane Galand

Peer Rhythm & Blues Festival (15-17 juillet),  se déroulera sur 3 jours, avec quelques pointures du blues , du rockabilly et de la country music aux accents folk et rock. Le vendredi 15 est traditionnellement  réservé aux goupes belges et européens : les liégeois des Boogie Beasts (Mississippi Hill country blues), Bonita & The Blues Shaks (Allemagne,  R&B),  Jan de Bruin Band et les Suncourt Ramblers. Le samedi 16 proposera de grandes pointures du blues–rock comme Joe Bonamassa et Robben Ford ainsi que Larry Graham & Graham Central Station et Paul Carrack,  mais aussi une gloire de la country moderne Lucinda Williams, avec en première partie  Eric Slim Zahl & South Western Swingers et  Ottomachine. Quant au dimanche 17, le jour réservé au blues, je recommande particulièrement Buddy Guy, Taj Mahal, Walter Trout, J.P. Soars et Meena Cryle & Chris Fillmore Band, sans oublier le Brian Setzer’s Rockabilly Riot et Mojo Man.

LUCINDA WILLIAMS

Gentse Feesten ( 15-23 juillet) : du blues avec un Belge, Roland Van Campenhout ( vendredi 15 et dimanche 24) et de la soul avec Motown Supremacy (samedi 16).

Francofolies de Spa  (19-23 juillet), bien entendu avec de la chanson française, mais aussi du rap (Akro), du rock, et pour la cuvée 2016 des Francos, les amateurs de musique africaines- américaines resteront malheureusement sur leur faim. En effet, on se souvient notamment du passage de Hugh Laurie ( Dr House), excellent pianiste de blues, mais rien de tel cette année. Il faudra donc se consoler un peu en notant la présence à l’affiche de GiedRé (jeudi 21 au Village Franco Fou), une chanteuse avec un air faussement candide, complètement déjantée, auteure et interprète de textes  trash, à prendre au premier degré, mais néanmoins savoureux. 

Gouvy Jazz & Blues Festival (05-07 août), pour sa 37ème édition, le festival maintient une programmation jazz pour les deux premiers jours, dans laquelle on notera la présence du saxophoniste et chanteur Maceo Parker, ancien partenaire de James Brown et maître des envolées soul/funk, le 5 août, mais aussi Lisa Simone (la  fille de Nina) le 06. Le dimanche 07 août reste le jour réservé au blues et à la soul avec,  sous le grand chapiteau,  Justina Lee Brown & Morblus ,  Ms Nikki & Soul Memphis Connection, Sugaray Rayford Blues Band et Nico Duportal & His Rhythm Dudes. Dans le club, on pourra entendre le Moonlamb Project, Elli de Mon et Laura Cox & Rock Quartette. Quant au podium « Henri Vestine », il accueillera Vintage Vince.

Les  clubs

DELTA SAINTS

01 juillet, à la Brasserie Sauvenière (Liège) :  Sébastien Hogge.

06 juillet, à l’Ancienne Belgique (Bruxelles) :  les Delta Saints, un super groupe de « southern » rock  teinté de blues.

23 septembre, au Centre Culturel d’Engis :  Guy Verlinde.