Hubert Dupont,Golan-Al Joulan oct10

Tags

Related Posts

Share This

Hubert Dupont,Golan-Al Joulan

Hubert Dupont, Golan – Al Joulan

ULTRABOLIC

Hubert Dupont est à la fois le contrebassiste de Kartet (album « Grand Laps », avec Guillaume Orti (saxophones), Benoît Delbecq (claviers), Stéphane Galland (batterie), chroniqué dernièrement) et du big band Quoi de neuf Docteur ? (présent lors d’un Jazz à Liège). Mais il a aussi ses propres projets tournés vers l’Orient. Après « Jasmin », hommage rendu aux révolutions du jasmin, voici Golan, « Al Joulan », un pari né à la suite d’une tournée en Palestine, avec le joueur d’oud Ahmad Al Khatib et le percussionniste Youssef Hbeisch. Pourquoi ne pas aller jouer sur le plateau du Golan, soit Al Joulan en arabe ? Autour du contrebassiste français, on retrouve Ahmad Al Khatib, Palestinien né en Jordanie et Youssef Hbeisch, percussionniste palestinien qui a beaucoup joué avec le Trio Joubran. A leurs côtés, Naïssam Jalal, flûtiste française de famille syrienne qui a participé à l’album « Jasmin »; Zied Zouari, violoniste qui vit à Tunis et possède une triple culture musicale (classique, jazz et orientale) et, enfin, Matthieu Donarier, saxophoniste découvert au sein du trio de Stéphane Kerecki et qui joue ici de la clarinette métal. L’album comporte six longues plages, toutes composées par Hubert Dupont, une musique aux riches parfums orientaux, rythmés par les percussions (riq, bendir, derboukas). Plusieurs compositions sont introduites par la contrebasse, soit en pizzicato, avec une sonorité boisée limpide (Turquoise, Pass Pass, Haïfa la nuit 2, sur fond de percussions), soit à l’archet (Morning Promise), d’autres par l’oud (Haïfa la nuit 1) ou le riq (Tusi). Chaque plage débouche sur d’ensorcelants solos de violon (Haïfa la nuit 1), clarinette et percussions (Haïfa la nuit 2), contrebasse et oud (Turquoise) et flûte (Pass Pass), toujours dans un climat acoustique coloré où se fondent, dans une palette sonore irisée, violon, flûte et clarinette. Plus qu’un simple projet musical parfaitement abouti, un acte culturel et politique assumé.

Claude Loxhay