Eléphant Tôk, Tôk 1 déc14

Tags

Related Posts

Share This

Eléphant Tôk, Tôk 1

Eléphant Tôk, Tôk 1

SOLEIL ZEUHL

Il leur a bien fallu le grimper, ce Mont Ventoux ! Escalader le « Mont Chauve » par sa face la plus abrupte… En chef de cordée, Daniel Jeand’heur (batterie, compositions) a fendu la « ventoureso » sèche et hostile. Derrière les fûts, les cuivres et le Fender Rhodes ont hurlé leur peine; des guitares colériques vrombissaient leur désapprobation. Onan, le rappeur polyglotte engagé pour cette expédition audacieuse, a déclamé le tempo sans faillir. Et la troupe Eléphant Tôk a avancé, avec le désespoir hargneux de ceux qui n’ont d’autre choix que celui d’atteindre le sommet en nage et en rage (Against the Machine…).

Chez Jazz Around, on les aime, ces gangs enivrés de liberté. Liberté de défier les codes, liberté d’envoyer tout bouler aussi, un peu… Car Eléphant Tôk appartient bien à cette catégorie-là, définitivement ! Un groupe que l’on voudrait voir sur une scène, où l’énergie communicative nous soulève encore un peu plus haut. Et c’est avec un réel sentiment de fierté que nous vous invitons à cette découverte, même si, convenons-en, le mérite n’en revient qu’au groupe lui-même. Bien sûr, certains puristes crieront au sacrilège (mais pourquoi ajouter davantage de bruit?)… Ok : Eléphant Tôk, c’est plus tout à fait du jazz. C’est pas vraiment du rock non plus… C’est juste puissant, et ça fait du bien !

Joseph « YT » Boulier