Proverb & Gospel Corner Records jan13

Tags

Related Posts

Share This

Proverb & Gospel Corner Records

Best Of Proverb & Gospel Corner Records, 1959-1969

(NarroWay Records)

GOSPELFRIEND

 

On tient là une réédition majeure  (2 cédés, 52 titres + livret illustré de 20 pages) dans le domaine du Black Gospel de l’Age d’Or en Californie, grâce à Per Notini. En effet, l’entièreté de son catalogue Gospel Friend et Narro Way vaut le détour pour tous les amateurs éclairés de ce style musical qui a, rappelons-le, donné naissance aux musiques soul et disco, rien qu’en changeant les parloles (Baby à la place de Jesus, en gros). Entre 1945 et 1953, Sylvester C. Henderson (1925-1973) s’illustra comme chanteur de R&B sous le nom de Duke Henderson. Mais à partir de 1955, il changea complètement d’orientation et passa à la musique gospel. Il devient alors pasteur et tient un magasin de disques à Los Angeles, en plus d’être disc-jockey et d’occuper un poste important dans une compagnie de disques. Sous le nom de Brother Henderson, il organisa des concerts, composa des gospel songs et dirigea une maison d’éditions musicales. En 1959, il réalisa un rêve en fondant Proverb Records et sa compagnie-sœur Gospel Corner avec l’aide de son frère Nicholas (1927-2016). Ils ont lancé la carrière de groupes devenus célèbres comme les Mighty Clouds of Joy avant qu’ils aillent connaitre la gloire chez Peacock Records dès 1960, comme les Pilgrim Travelers avant leur triomphe  sur Specialty Records, les Chambers Brothers qui après un bref passage sur Proverb bifurquèrent vers une carrière dans le R&B, etc. Tous ces groupes sont représentés dans cette compilation, mais aussi beaucoup d’autres qui ont atteint la renommée : l’ex-Soul Stirrers Big Paul Foster & The Golden Crowns, Melvin Boyd  & Ohio Wonders et Prince Dixon. On trouve ici aussi des groupes qui auraient mérité un succès international comme les fabuleux Singing Corinthians of Los Angeles présents sur  la compilation avec 7 titres hors du commun, les Mighty Sons of Joy (of Forth Worth,Texas), Brother Henderson lui-même (2 faces dont Eleven Twenty-Two Nineteen Sixty Three sur l’assassinat du Président John F. Kennedy), sa mère Helen Henderson ( ex-Simmons-Akers Singers), les Nu-Lite Gospel Singers of Kansas City, les Los Angeles Angels, le Rev. W.E.Jasper, les Hampton-Aires of Memphis, les Sweet Singing Cavaliers, les Victory Five of Sacramento et d’autres encore qu’il serait fastidieux de citer. Tous valent le détour d’une audition attentive. Il serait d’ailleurs illusoire de citer les meilleures faces : aucun déchet, la sélection de Per Notini est exemplaire. Le catalogue de Proverb et Gospel Corner compte près de 200 titres publiés en 45 et 33 tours, et, chacune des 52 faces reprises ici relève de la crème de la crème, un vrai régal, quel que soit le genre : des solistes, des groupes, des prêcheurs… Bref, compilation recommandée sans réserves et pas seulement pour les amateurs de black gospel.

Robert Sacre