Led Lib, Umbrella Weather mar14

Tags

Related Posts

Share This

Led Lib, Umbrella Weather

Led Lib, Umbrella Weather

RARE NOISE RECORDS

On doit à Michel « The Wrong Object » Delville notre découverte du label indépendant italo-londonien RareNoiseRecords. Celui-ci s’est confortablement installé dans la galaxie « Power Jazz » depuis une petite dizaine d’années qui ont été mises à profit pour mettre en lumière une nouvelle vague de groupes qui occupent la scène progressive. On démarrera notre séquence « découvertes » avec Led Bib (d’autres suivront bientôt), un quintet britannique fraîchement transféré de l’écurie Cuneiform. Ce groupe, articulé autour du batteur Mark Holub, et dont la caractéristique frappante est qu’il compte deux saxophones altos en ses rangs, a enregistré sept albums en près de quinze ans, avec, en point d’orgue, « Sensible Shoes », qui a été nominé pour le prestigieux prix « Mercury » du meilleur disque de l’année 2009. Le fait de n’avoir jamais modifié son line up de base confère au groupe un esprit de cohésion remarquable. Et il en faut, de la cohésion, pour mener à bien une aventure aussi passionnante que déroutante !

C’est certain, Led Bib ne nous accordera aucun répit ; nos oreilles seront mises à rude contribution. Chacun des douze titres (pour septante-cinq minutes de chaos orchestré…) propose une variation de thèmes accrocheurs qui (presque immanquablement) glissent tous lentement vers une anarchie sonique qui plaira aux fans de John Zorn et de Sun Ra. On pense aussi à Pink Floyd première période (pour les moments les plus apaisés avant tempête) et aux frasques du Captain Beefheart pour les longues montées d’adrénaline… Transcendante (Ceasefire), parfois chaotique (Marching Orders), mais toujours intense et riche, la musique du quintet londonien nous invite à la découverte attentive (au casque, c’est encore mieux) d’une nouvelle scène noise aventureuse dont il revendique – à juste titre – la place de frontrunner.

Joseph « YT » Boulier