Jazz à Liège 2017 avr17

Tags

Related Posts

Share This

Jazz à Liège 2017

Mithra Jazz à Liège : 11-12-13 mai

Le Mithra Jazz à Liège investit à nouveau le centre-ville, mais pour trois jours au lieu de cinq, l’an dernier. Du jazz pour tous les publics, selon la formule du regretté Jean-Marie Peterken, et à prix d’amis : 10 formules différentes de pass, à partir de 20 euros la soirée, disponibles dès 17 h. au QG de la Place Xavier Neujean. Petit tour d’horizon avec références discographiques pour ceux qui veulent se faire une idée avant de faire leur choix. 

Jeudi 11 mai

Théâtre de Liège (Place du XX Août)

Salle de la Grande Main

20 h.: Kurt Rosenwinkel / Bandit 65 : le guitariste a joué avec Mark Turner, Gary Burton ou Brad Mehldau (album « Deep Song » avec Joshua Redman). Il sera à Liège en trio avec le guitariste de Philadelphie Tim Motzer (album Bandit 65, guitares électriques et électronique).

22 h.: Dave Douglas Quintet : une des têtes d’affiche du festival. Trompettiste de Masada avec John Zorn et du Tiny Bell Trio, Dave Douglas vient à Liège avec le quintet déjà présent au Middelheim en 2014 (chronique jazzaroundmag août 2014), soit Jon Irabagon (saxophone ténor), Matt Mitchell (piano), Linda Oh (contrebasse) et Rudy Royston (batterie). A écouter : Brazen Heart (des compos originales, mais aussi des traditionnels comme Deep River : « some of the most emotionally profound melodies »).

Salle de l’œil Vert

21 h.: David Thomaere Trio : le jeune pianiste, Toots Award 2013, est accompagné par Félix Zurtrassen (basse) et Antoine Pierre (batterie). A écouter : Crossing Lines (jazzaroundmag mars 2016)

Cité Miroir (Place Neujean)

20 h. : Enrico Rava – Geri Allen : autre tête d’affiche pour cette rencontre inédite. Le trompettiste italien, qui a côtoyé Steve Lacy, Carla Bley comme Gato Barbieri, est un habitué des duos : avec le pianiste Stefano Bollani (« The Third Man », « Montreal diary ») ou Bojan Z (concert à Flagey). La pianiste américaine a côtoyé les grands noms de la scène américaine : Ornette Coleman, Wayne Shorter, Charles Lloyd ou le trompettiste Marcus Belgrave. L’an dernier, au Middelheim, on l’a entendue au sein du Power Trio, en compagnie de David Murray (saxophone ténor, clarientte basse) et Terri Lyne Carrington (batterie).

22 h. : Trio Grande : le polyinstrumentisme débridé de Michel Massot (trombone, euphonium, sousaphone), Laurent Dehors (saxophone ténor, clarinette, clarinette basse, guimbarde) et Michel Debrulle (batterie, grosse caisse de Binche). Une musique festive qui respire la joie de vivre depuis plus de 20 ans (album « Trois Mousquetaires », jazzaroundmag novembre 2016)

Reflektor  (Place Neujean)

21 h.: Get the Blessing : la rythmique du groupe de trip-hop Portishead, Jack Mc Murchie (sax) et Peter Judge (trompette) réunis autour de leur amour d’Ornette et Trane.

23h.: Howe Gelb Piano Trio : membre de Calexico et de Giant Sand, Gelb mène aussi une belle carrière de pianiste-chanteur (albums « Heartbreak Pass » ou « Future Standards »).

MANU LOUIS

La Halte (Rue de la Casquette)

19 h. : Manu Louis : le guitariste de Funk Sinatra, seul en scène (guitare, synthé, voix) pour Kermesse Machine.

21 h. : Blow trio : deux saxophones ténors et une batterie.

Brasserie Sauvenière (Place Neujean)

20 h. : Dans Dans : le trio de Bert Dockx, révélation de la jeune scène flamande (album « Sand », jazzaroundmag fév. 2017)

22 h. : Soldier of the road : film de Bernard Josse évoquant la carrière du saxophoniste free Peter Brötzmann (déjà présent à Comblain dans les années ’60)

QG Neujean (bar, restauration et concerts gratuits) :

18h. : Mona Murray (voix), un répertoire allant de Nina Simone à Adele (album « Another Woman »)

DEE DEE BRIDGEWATER

Vendredi 12 mai 

Le Forum 

20 h.: China Moses : la fille de Dee Dee Bridgewater s’est d’abord dédiée au R’N’B (album « Good lovin’ »), puis a rendu hommage à Dinah Washington (« This one’s for Dinah »). Dernièrement, elle a enregistré « Crazy Blues » et « Nightintales ».

22 h. : Dee Dee Bridgexater : après avoir épousé le trompettiste Cecil Bridgewater et travaillé avec les plus grands leaders américains, comme l’orchestre de Thad Jones et Mel Lewis, elle a rendu hommage à Ella Fitzgerald comme Billie Holiday. Après avoir enregistré « Midnight Sun », elle vient de graver l’album « Dee Dee’s Feathers » avec Irvin Mayfield. Mère et fille constituent de vraies têtes d’affiche.

Cité Miroir 

20 h. : The Mainstream Reunion : la réunion des aînés, avec Robert Jeanne (saxophone ténor), Richard Rousselet (trompette), José Bedeur (contrebasse), Félix Simtaine (batterie) et le cadet, Ron Van Rossum (piano). L’assurance du plus pur swing. On connaît l’attrait de Rousselet pour le hard bop (Quintet avec la trompettiste Marianne Standaert), celui de Jeanne pour les grands du ténor, de Stan Getz à Sam Rivers (albums « Awevalet », et, précédemment, « Blue Landscapes » avec Félix Simtaine).

22 h. : Lester’s Blues : en septet, avec le cornettiste Jon Birdsong et le clarinettiste David Lukcs, le saxophoniste flamand Tom Callens revisite le répertoire de Lester Young et Count Basie : un retour aux sources.

THE COMET IS COMING

Reflektor 

21 h.: Kamaal Williams (keyb, p) et Yussef Dayes : retour au jazz funk des années ‘70

23h15 : The Comet is comming : le saxophoniste de Sons of Kemet, découvert l’an dernier au Mithra, en compagnie d’un claviériste déjanté et d’un batteur survitaminé.

La Halte : soirée ça Balance

18 h.: Double Deal Quartet : les saxophonistes Julien Delbrouck et Mathieu Najean revisitent l’histoire du jazz, avec le swing au premier plan.

19 h.: Marie Fikry (piano, voix) : un mariage entre musique arabo-andalouse et jazz au travers de compositions originales

20 h.: Julien Marga (guitare) sur la foulée de son premier album Headwinds et de sa victoire aux Trophées Sunside, le guitariste présente son quartet en compagnie du pianiste Geoffrey Fiorese, découvert l’an dernier aux côtés du trompettiste Thomas Mayade.

NEIL COWLEY TRIO

Brasserie Sauvenière 

20h30 : Neil Cowley Trio : un piano trio qui a notamment enregistré l’album Gracebound Apes

22 h.: Chet Baker : Born to be blue, le film de Robert Budreau se focalize sur la période allant de 1966 à 1973. Rappelez-vous de l’album Chet is back avec Bobby Jaspar et René Thomas.

QG Neujean : concerts gratuits

 18h. : Elèves de l’Académie de Waremme

20h.: Fragrance, eRno le Mentholé (piano) en compagnie de Thierry Basomboli (voix)

RICHARD GALLIANO

Samedi 13 mai 

Le Forum 

20 h.: Richard Galliano – Sylvain Luc : le duo accordéon – guitare acoustique revisite le répertoire d’Edith Piaf comme sur l’album La Vie en rose qui reprenait 17 succès de la môme Piaf, de l’Hymne à l’amour à La Foule. Un lyrisme mélodique à fleur de peau.

22 h.: Richard Galliano – Philip Catherine : en compagnie de Philippe Aerts (contrebasse) et de Hans van Oosterhout (batterie), l’accordéoniste français revient à la première formule de son New Musette Quartet (album de 1991 gravé avec Pierre Michelot et Aldo Romano), tout en lorgnant sur le répertoire de New Jazz Musette enregistré dernièrement avec Sylvain Luc et Dédé Ceccarelli. Un tournant pour l’accordéon-jazz.

Cité Miroir 

20 h.: Marcos Varela – Logan Richardson – Billy Hart: le contrebassiste découvert auprès d’Oran Etkin (clarinette) ou John Snauwaert (saxophone ténor) présente son premier album « San Yganacio », en compagnie du saxophoniste anglais, découvert l’an dernier aux côtés de Jean-Paul Estiévenart, et d’une véritable légende de la batterie.

22 h.: Fred Hersch Trio : un formidable piano-trio dans la lignée de celui de Bill Evans. Pianiste d’exception (écoutez son album Solo, jazzaroundmag janvier 2017), Hersch présente le répertoire de « Sunday Night at the Vanguard » (jazzaroundmag décembre 2016) en compagnie de John Hebert (contrebasse) et Eric Mc Pherson (batterie).

ERIC LEGNINI

Reflektor 

21 h.: Eric Legnini Waxx Up : le Hutois vient présenter son dernier projet jazz soul au groove survolté, en compagnie de Daniel Romeo (basse électrique), Franck Agulhon (batterie), Quentin Ghomari (trompette), Natalie Williams (voix). A découvrir l’album « Waxx Up » (jazzaroundmag mars 2017), avec ses multiples invités, des chanteurs Hugh Coltman ou Yael Naïm au trompettiste Ibrahim Maalouf. Natalie Williams est présente sur Living for tomorrow.

23h15 : Hot 8 Brass Band : un brass band dans la plus pure tradition new-orléanaise post Katerina.

La Halte 

20h30 : Jean-Christophe Renault – Steve Houben – Thierry Devillers: le projet Letter Music réunit piano, sax alto et voix, autour de textes de Sartre ou Céline, en compagnie du chanteur de Tout est Joli.

22 h.: Bram de Looze : le jeune pianiste du Lab Trio (album « Nature City ») et d’Urbex se lance dans l’exercice du piano solo, comme sur Piano e Forte (album gravé sur des pianos du 18e et 19e siècle), mais ici sur un piano contemporain.

Brasserie Sauvenière : soirée blues

20h30 : Jack Broadbent : un guitariste et chanteur anglais dans la plus pure tradition blues

22 h.: Bror Gunnar Jansson : un one man band (g, voc, perc) au blues rugueux

QG Neujean : concerts gratuits

18h.: élèves de l’Académie d’Amay

20h.: The Vipers Rhythm Band et initiation aux danses swing.

Claude Loxhay

Le site : www.jazzaliege.be