Buissonnet, Collignon, Godin, Vaillant : Wax’in mai04

Tags

Related Posts

Share This

Buissonnet, Collignon, Godin, Vaillant : Wax’in

Philippe BussonnetMédéric CollignonChristophe GodinFranck Vaillant,

Wax’in

LE TRITON

On a parfois besoin d’une « bonne petite claque » tonifiante. Les jours moroses en automne / hiver, quand, dans l’attente du prochain rhume, nous avons la faiblesse de nous répandre de tout notre poids dans le premier fauteuil venu, à y manger des plats peu diététiques arrosés de trop de vin, et à y regarder des émissions infréquentables… Ces soirées où les mots « fierté » et « motivation » riment avec « utopie » ou « futur lointain »… Et il n’y a pas de honte à ça… A ce jour et sans doute pour un bon moment encore, l’être humain est toujours fait de chair et d’os. Il demeure à ce titre sensible aux tentations que lui offre un petit plaisir facile ou défendu…

« Wax’in » constitue une bande sonore idéale pour échapper à ces jours qui tôt ou tard nous pourrissent le moral. Les quatre hommes, qui ont décidé de nous sortir de notre torpeur confortable à grands coups de pompes au derrière, sont de véritables piliers du Triton, un club symbolique, temple de la résistance culturelle où  se croisent amateurs de jazz et de musiques improvisées ou progressives. La prochaine fois que vous vous rendrez à Paris, faites donc un crochet dans sa banlieue Nord, au lieu-dit « Les Lilas » et organisez-vous un lâcher-prise au Triton qui, outre un label et un club de jazz, abrite également un restaurant dans lequel on vous servira une cuisine nomade.

Mais revenons-en à nos quatre musiciens, qui sont loin d’être des révélations. Jugez-en plutôt ! Philippe Bussonnet, le bassiste, a rejoint le groupe légendaire Magma depuis 1995… Que dire de plus ? Médéric Collignon (cuivres, claviers), musicien à l’imagination et à l’enthousiasme débordants s’est engagé dans un nombre incalculable de collaborations, dans tous les styles de musique, connus et inconnus (du jazz au trash, en passant par les recherches électroniques). Franck Vaillant, le batteur, a composé quelques albums inclassables. Comme session man, il a mis ses fûts à disposition d’une multitude de musiciens éclectiques : Katerine, Sarah Murcia, Jozef Dumoulin, Fred Poulet, … Enfin, le nom de Christophe Godin est largement connu par ceux qui s’intéressent à la scène heavy metal et aux magazines qui couvrent cette spécialité musicale. La rencontre de ces quatre hommes – inédite jusqu’alors – débouche sur l’enregistrement d’une musique puissante (on s’en doutait un peu), mais aussi complexe et ambitieuse. Certes, on regrettera (pour ceux qui n’en sont pas fans…) quelques soli de guitare un brin trop « expressifs », qui feraient passer Eddie Van Halen pour un joueur de bossa à la retraite.

Cette mise en garde ne doit toutefois pas vous empêcher la découverte de ce « Wax’in » où se croisent un Miles Davis séduit par le métal et les écumes d’un rock progressif venu d’Outre-manche… Riche de ces multiples connexions, le quatuor a su préserver son âme rebelle de toute tentation trop diabolique…

Joseph « YT » Boulier

Le Concert @Triton