Primer – Corritore, Ain’t Nothing You Can Do sept25

Tags

Related Posts

Share This

Primer – Corritore, Ain’t Nothing You Can Do

John PrimerBob Corritore,

Ain’t Nothing You Can Do

DELTA GROOVE MUSIC

En 2013, ce duo explosif avait déjà gravé un album marquant pour la même compagnie. Ils viennent de remettre le couvert, et on peut dire que c’est une belle réussite. Les « guests » y sont aussi pour quelque chose : au piano on a Henry Gray sur 3 titres et Barrelhouse Chuck pour les 7 autres. Ajoutons-y Big Jon Atkinson à la guitare avec Troy Sandow à la basse pour 3 compositions et Chris James (guitare) avec Patrick Rynn (basse) pour les autres, sans oublier le batteur Brian Fahey sur l’ensemble de l’album. Bref, il s’agit bien là d’une sorte de dream team qui répond totalement aux attentes légitimes. On pourrait citer les qualités de chaque titre car il n’y a ici pas de temps faible, tout est excellent de bout en bout, mais pointons quand même un Hold Me In Your Arms syncopé,  de et avec Henry Gray, mais aussi un May I have A Talk With You enlevé de Howlin’ Wolf avec Barrelhouse Chuck et Chris James. Sans oublier 2 compositions de John Primer, avec un goût de revenez-y, Poor Man Blues et  When I Leave Home et celle de Bob Corritore, l’instrumental Harmonica boogaloo; quant aux 7 reprises, elles sont fort bien choisies, ainsi cet Elevate Me Mama (de SB Williamson) ou Big Leg Woman, un slow de Johnnie Temple. Voici donc une belle réussite supplémentaire du duo Primer/Corritore !

Robert Sacre