Millaci Vogue Trio, Songbook nov03

Tags

Related Posts

Share This

Millaci Vogue Trio, Songbook

Giuseppe Millaci & Vogue Trio,

Songbook

HYPNOTE RECORDS

Né en Sicile en 1988, le contrebassiste Giuseppe Millaci rejoint la Belgique dans les années 2000 : il poursuit ses études au Conservatoire de Bruxelles avec Jean-Louis Rassinfosse, puis à Maastricht avec Philippe Aerts et approfondit sa technique avec Drew Gress. Il a joué avec Phil Abraham, Pierre Vaiana, Paolo Loveri et Igor Gehenot. Voici qu’il présente son premier projet personnel : le Vogue Trio, un piano-trio particulièrement attachant. Au piano, le Français Amaury Faye, un musicien  bardé de Prix. Après avoir beaucoup joué en région toulousaine, il a rejoint le Berklee College de Boston en 2014, où il a pu développer sa technique avec Joanne Brackeen mais aussi Danilo Perez. En 2015, il a obtenu le Berklee Jazz Performance Award qui consacre le meilleur pianiste de l’année. Aux Etats-Unis, il a côtoyé Dave Liebman, Brandford Marsalis et joué en trio avec Jack  DeJohnette et Eddie Gomez. Cette année, il vient d’enregistrer, en trio avec Louis Navarro à la contrebasse et Théo Lanau à la batterie, l’album « Clearway », une série de sept compositions originales complétées par Witchcraft et un thème de Parker (album chroniqué sur le site de Jazz’halo cet été). A la batterie, Lionel Beuvens qui a une longue expérience du piano-trio et de sa dynamique particulière, que ce soit avec sa soeur Eve, Sabin Todorov, Margaux Vranken ou Etienne Richard.

Au répertoire de Songbook, outre une version très « évansienne » de Skylark de Carmichael, huit compositions personnelles, avec la volonté affichée, pour reprendre les termes du contrebassiste, d’y « exploiter les différentes facette du blues, des rythmes binaires aux connotations pop, une musique remplie de sensibilité« . Le Vogue Trio propose une belle alternance entre ballades à l’évident charme mélodique (Nostalgia Op.1, Travel to, Song for Clarice) et thèmes très swing soutenus par la pulsion de la batterie (Imagining The fourth Dimension, Crazy Night Lazy Day, Room 317, Lollipop). Quant à Unknown Land, la mélodie s’ouvre sur une atmosphère mystérieuse, avec un court solo de contrebasse jouée à l’archet, puis le tempo s’emballe : on découvre là, comme sur les autres plages, toute la puissance de jeu d’Amaury Faye. La contrebasse n’est pas en reste : elle introduit plusieurs mélodies (Nostalga Op.1, Room 317) et prend de lumineux solos (Travel to, Crazy Night Lazy day). Une très belle réalisation de piano-trio qu’on pourra découvrir en concert prochainement. Par ailleurs, le label Hypnote que vient de fonder Giuseppe Millaci annonce la sortie prochaine d’un album du nouveau quartet de Fred Delplancq.

Claude Loxhay 

Concerts

8 novembre: Liège, Pelzer Jazz Club

11 novembre: Bruxelles, Jazz Station

19 novembre: Ittre, Heptone

25 novembre: Bruxelles, Sounds

20 décembre: Uccle, Ferme Rose

16 janvier: Saint-Georges sur Meuse, Centre culturel

7 février: Lasne, Rideau rouge.

Le trio d’Amaury Faye sera lui présent au JazzTour début 2018 : Bruxelles le 7 mars, Liège le 14, mais aussi Rossignol, Mazy, Eupen, Saint-Vith et Dinant.