Dwight Trible, Inspirations déc05

Tags

Related Posts

Share This

Dwight Trible, Inspirations

Dwight Trible (with Matthew Halsall), Inspirations

GONDWANA RECORDS

Poser ce bouquet d’inspirations offert par Dwight Trible sur la platine, c’est prendre le risque (mesuré) de ne plus pouvoir quitter son fauteuil avant un bon moment. On se souvient que le chanteur californien avait connu un petit succès d’estime il y a environ dix ansa vec le fusionnel « Love Is the Answer », enregistré pour le compte du célèbre label de musiques électronique, ambient & jazz, Ninja Tune. Dwight Trible nous revient cette fois en compagnie d’une étoile montante du jazz britannique, l’immense trompettiste Matthew Halsall, qui lui a arrangé méticuleusement huit ballades nocturnes – quasi Chet Bakeriennes – à écouter bien lové au creux de votre meilleur siège… Des standards empruntés sinon au « James Dean du jazz », du moins à Cole Porter (dont le I Love Paris sonoriserait à merveille la lecture d’un bon « Blacksad »), Nina Simone, John Coltrane ou encore à l’incontournable Burt Bacharach (le prémonitoire What the World Needs Now Is Love). Du bonheur d’écoute, vous en trouverez à profusion ici, quand les balais frottent langoureusement les peaux, que les vibrations d’une contrebasse au groove câlin se montrent insistantes, quand aussi les chorus de Matthew Halsall ponctuent les refrains avec sobriété. Puis il y a cette voix ! Ce chant possédé, les gémissements d’un gars qui clame une dernière fois son innocence, avec la force du désespoir, face au peloton d’exécution. Une pure merveille, on vous le dit !

Joseph « YT » Boulier