Pierre de Surgères, Zed jan18

Tags

Related Posts

Share This

Pierre de Surgères, Zed

Pierre de Surgères, Zed

Pierredesurgeres.com

Après Krysis sorti en 2013, voici « Zed » du trio de Pierre de Surgères. Après ses études au Conservatoire de Bruxelles, avec Diedrik Wissels et Nathalie Loriers pour une approche mélodique, avec Kris Defoort pour une approche plus aventureuse, Pierre de Surgère a étudié avec John Taylor, le pianiste de Kenny Wheeler et, en 2008, il a gagné New York où il acroisé le saxophoniste Tim Berne, le trompettiste Ralph Alessi et le pianiste Vijay Iyer, pour qui il voue une vive admiration. Il a aussi mis sur pied les projets « Visite de Gainsbourg » et « Improvising Gang » avec Bo Van Der Werf et Dre Pallemaerts. Sur « Zed », on retrouve la rythmique de Krysis, soit Félix Zurstrassen à la basse (membre d’Urbex, LG Jazz Collective, Tree-Ho ou du trio de David Thomaere et désormais leader d’un trio avec le guitariste brésilien Nelson Veras) et Teun Verbruggen, batteur d’une trentaine de formations différentes, du Flat Earth Society à l’Orchestra Nazionale della Luna, et notamment de trios avec le guitariste Serge Lazarevitch, les pianistes Jef Neve ou Peter Vanderberghe de Too Noisy Fish. Pour « Zed », huit nouvelles compositions originales et deux thèmes collectifs(F/1.8 et Décidément). Comme sur « Krysis », on retrouve une belle alternance entre, d’une part, compositions mélodiques mais avec de subtiles variations de rythme (Antibody, Kingdom, Verbatim ou ce Groetjes avec Félix Zurstrassen à la contrebasse) et, d’autre part, tempos enflammés (Shy and Childish, Collige Rosas ou Zed construit à partir d’un motif répétitif avec Félix à la basse électrique). Sur Freaks, on découvre de saccadées syncopes qui évoquent l’univers décalé de Monk. Quant aux thèmes collectifs, ils baignent dans  une atmosphère mystérieuse : F/1.8 avec son intro de contrebasse et Décidément avec une intro de piano bientôt rejoint par la basse en miroir, toujours en corrélation avec le jeu inventif de Teun Verbruggen. De long en long, une musique créative et personnelle.

Claude Loxhay

Concerts

30 janvier: Sounds, Bruxelles

5 février: Hopper, Anvers

16 février: L’An Vert, Liège

25 février Roskam Café, Bruxelles