Breezy Rodio, Sometimes The Blues Got Me mai07

Tags

Related Posts

Share This

Breezy Rodio, Sometimes The Blues Got Me

Breezy  Rodio,

Sometimes The Blues Got Me

DELMARK RECORDS

Le premier album du chanteur et guitariste Breezy  Rodio pour Windchill Records en 2015 (So Close To It) reçut des critiques élogieuses et fut un succès de vente. Il faut dire qu’il avait bénéficié d’un support de choix avec Lurrie Bell, Billy Branch, Carl Weathersby, Chris Foreman et consorts. Pour son nouvel album, sur Delmark cette fois, Rodio nous gratifie d’excellents passages de guitare tout du long, et certains de ses amis sont à nouveau là, comme Billy Branch au chant et harmonica dans 2 des meilleurs titres, un rythmé  Doctor From The Hood  et Chicago Is Loaded With The Blues un beau slow blues (écrit par Clifton James);  Chris Foreman est à l‘orgue et  Sumito «Ariyo» Ariyoshi au piano sur toutes les faces. Toute une série de guests interviennent ici et là dans un généreux album de 17  titres dont dix sont des compositions personnelles de Rodio. Il semble apprécier davantage les faces lentes et en médium où éclate un amour total pour le blues : Sometimes The Blues Got Me, The Power Of The Blues, Change Your Ways, Make Me Blue. Cette passion transparait aussi dans des covers comme Don’t Look Now But I’Ve Got The blues (Lee Hazelwood) ou Blues Stay Away From Me (Delmore/Raney). Il y a bien 2 ou 3 ballades sans grand intérêt, qmais aussi des faces trépidantes et jazzy avec cuivres (I walked Away,  un You Don’t Drink Enough bien enlevé). A noter le superbe A Cool Breeze In Hell qui est un instrumental inspiré ou Rodio, à la guitare, et Ariyoshi, au piano, dialoguent avec talent.  

Robert  Sacre