Billy Walton Band, Soul Of A Man oct15

Tags

Related Posts

Share This

Billy Walton Band, Soul Of A Man

Billy Walton Band, Soul Of A Man

VIZZTONE

Encore un nouveau soldat de l’armée du blues, laquelle semble se «blanchir» à une vitesse exponentielle, sans doute aussi suite aux décès qui se succèdent au sein de la communauté des musiciens africains-américains, mais aussi à cause de l’absence de relève suffisante. Ce phénomène, les puristes le constatent avec tristesse. Il s’agit ici d’un  trio de base (Walton au chant et à la guitare, William Paris, basse et chant et Johnny D’Angelo à la batterie) avec harmonica, keyboards et une solide section de cuivres (trombones,  saxophones, trompettes) qui se défonce dans un bien enlevé I Don’t Know ou dans les excellents  Green River et Poison Pill, deux blues en medium. Walton est un guitariste au jeu vitaminé et plutôt rock : Save The Last Dance, Hel l’n’ Highwater avec un répertoire privilégiant le R&B plutôt que le blues (Let Go , It Ain’t True et même un planant  Shine The Light), ainsi que quelques ballades comme Something Better en medium avec de balles parties d’orgue ou My Little Bird plutôt mièvre et insipide (Walton se fait plaisir, et ce n’est pas partagé). On notera quand même Minglewood, un excellent salut au blues du Delta en slow, avec une belle partie de guitare (sans conteste le meilleur titre de l’album), des ballades bluesy comme Can’t Keep A Good Man Down et Days Like These. Bilan mitigé donc, à chacun de se faire une idée sur une plateforme de streaming, d’abord.

Robert Sacre