Tags

Related Posts

Share This

Afrique, jazz et sensualité…

New York, entre les deux guerres, Duke Ellington et les sons de la « jungle jazz »,  la prohibition et le racisme. Voilà pour le cadre historique. Au centre, un personnage, la magnifique Anna, serveuse dans un petit restaurant de Harlem. Sérieuse et plutôt timide le jour, la nuit, elle se mue pour vivre pleinement la folie des bars et des clubs clandestins. Métisse, Anna tente d’exister dans ce monde où pour les uns elle est une « mal blanchie », et pour les autres, une négresse ! Anna va découvrir l’existence d’un père inconnu, un blanc, chasseur et mystérieusement disparu en Afrique. Elle décide alors de tout quitter et part à la recherche de ses origines.

Cette BD est traversée par le souffle romanesque des grands romans d’aventures ou de films dans la veine de « Out of Africa ». Le scénariste Joël Callède rend bien compte du climat qui dominait cette époque, en traçant adroitement les caractères de chaque protagoniste. Le premier tome est l’introduction d’une saga qui conduit le lecteur vers le continent noir. Plus qu’un simple appétitif, l’album dépeint les tensions raciales qui pèsent sur le climat du quartier de Harlem. Quant aux dessins de Gaël Séjourné, leur ligne claire et la maîtrise des ambiances forment un écrin superbe pour une histoire dont on attend les suites avec impatience !