Igloo en 40 mouvements déc12

Tags

Related Posts

Share This

Igloo en 40 mouvements

Igloo Records en 40 mouvements,

40 ans d’histoire discographique

Lundi 2 septembre, à la Maison Pelgrims de Saint-Gilles, avait lieu la présentation du livre Igloo Records en 40 mouvements, célébrant les 40 ans d’existence du label belge. Sous la direction de Daniel Sotiaux (l’un des fondateurs d’Igloo) et de Jean-Pierre Goffin (journaliste au journal L’Avenir), le livre est publié dans la collection Les Voies de la Création, collection issue du PAC à l’initiative de Claude Fafchamps et Roland de Bodt, une collection dans laquelle étaient déjà parus les livres Sur la piste du Collectif du Lion et Théâtre des Doms.

En 280 pages, l’ouvrage retrace toute l’histoire de l’ASBL Igloo, depuis sa création en plein milieu d’une effervescence culturelle post-soixante-huitarde qui a vu naître une série de structures de défense et de diffusion d’artistes indépendants, comme Diffusion Alternative, Les Lundis d’Hortense et son label LDH ou d’éphémères labels tels que Les Disques du crépuscule ou comme Crammed Discs, toujours en activités.

Si Igloo est actuellement perçu comme le label jazz en Belgique francophone, à ses débuts, ce n’est pas le cas. Ainsi le premier vinyl IGL 001 est dédié au comédien et récitant Jean-Paul Ganty, fervent admirateur du poète Achille Chavée. Les productions suivantes seront consacrées aux mouvances de musique contemporaine (André Stordeur, Léo Küpper). Il faut attendre la reprise du label LDH pour voir apparaître les premiers albums de jazz (quintet Charles Loos-Serge Lazarévitch, ACT Big Band de Félix Simtaine ou Paolo Radoni).

Chet Baker-Philip Catherine-JL Rassinfosse (c) Jos Knaepen

A partir des années 1980 jusqu’à nos jours, le label Igloo va couvrir un large champ de la production d’artistes indépendants : chanson (Claude Semal, William Dunker, Christian Merveille, Didier Odieu, Mamémo, Christiane Stefansky, Maurane, Sacha Toorop), musique contemporaine (Henri Pousseur, Jean-Pierre Peuvion, Frédéric Rzewski), free jazz (John Van Rymenant, Fred Van Hove), blues (Marc Lelangue), musique du monde (Majid Bekkas), groupes « inclassables » (Combo Belge, Julvernes), tout en offrant un vrai panorama du jazz belge (des anciens comme Jacques Pelzer au plus récents comme Antoine Pierre ou Guillaume Vierset, en passant par Philip Catherine, Steve Houben ou Nathalie Loriers) et avec une ouverture vers l’étranger (Serge Lazarévitch, Mathieu Michel, Greg Lamy).

L’ouvrage est ainsi l’occasion de redécouvrir la totalité des albums enregistrés par le label, avec pochette et line up des formations. Au travers de 45 portraits-interviews (de Fabrice Alleman à Pirly Zurstrassen) réalisés par des journalistes comme Jean-Claude Van Troyen du Soir ou Jean-Pierre Goffin de L’Avenir mais aussi par des chroniqueurs de Larsen, de jazzaroundmag, le livre donne la parole à ces musiciens ou chanteurs pour expliquer leur parcours et leur attachement à Igloo.

Act Big Band (c) Jacky Lepage

 

Remarquablement illustré, avec des photos, entre autres, de Jos Knaepen, Jacky Lepage ou Robert Hansenne, l’ouvrage est une vraie mine d’informations, avec un précieux index, mais vise aussi une autre perspective comme l’indique la quatrième de couverture signée Claude Fafchamps et Roland de Bodt:

« Le présent volume ne consacre pas seulement l’histoire d’une maison discographique mais, bien au-delà, il nous donne l’occasion de porter le regard sur la vitalité créative, les initiatives et les trajectoires croisées de centaines d’artistes, de compositeurs, d’interprètes, d’ingénieurs du son… Ce volume contribue d’une façon originale à l’établissement d’une histoire culturelle de l’institution des pratiques musicales actuelles, au sein de notre communauté francophone de Belgique. »

Un bel exemple de ces voies de la création culturelle. Et l’aventure se poursuit avec la sortie prochaine d’albums de Steve et Greg Houben, du trio de Félix Zurstrassen en compagnie de Nelson Veras ou d’Igor Gehenot avec les Français Alex Tassel et David El Malek. A suivre.

Claude Loxhay

« Igloo Records en 40 Mouvements », commande en ligne ICI

 

 

 

Steve Houben (c) Robert Hansenne