#Pépites 63, Around Jazz jan07

Tags

Related Posts

Share This

#Pépites 63, Around Jazz

Around jazz, quelques pépites…

C’est du jazz… mais pas tout à fait non plus. Voici une collection de disques qui méritent qu’on leur rétrocède une oreille très attentive.

h1>Ibrahim Maalouf,

S3NS 

MISTER IBE

Revenues d’un repos des confiseurs certes douloureux pour les intestins et coûteux en kilos superflus, les « pépites » de la rentrée seront consacrées à trois trompettistes qui se situent en net décalage par rapport aux voies habituellement tracées. Avouez-le, vous ne les appréciez pas trop, ces pseudo-stars du jazz qui ont bâti leur succès en en détournant justement les codes… Oui, je m’adresse ici à la vieille garde de la note bleue qui swingue. Les autres, ceux qui liront courageusement cette chronique jusqu’à son terme sont ceux qui, justement, apportent à ces musiciens fusionnels l’eau bien nécessaire pour faire tourner les ailes de leur moulin. A ce petit jeu du « Je t’aime moi non plus » en version bleue-S3NS, Ibrahim Maalouf occupe une place de rêve, bien au chaud dans le peloton… Autour de lui, pour le préserver du moindre effort inutile, ses équipiers de luxe jouent les mères protectrices. Les Belges (spécialistes des « bordures ») sont toujours bien présents (François Delporte, Stéphane Galland), mais on remarque également la présence de visages burinés par le soleil cubain (Harold López-Nussa, Roberto Fonseca, …). Comme bien souvent, le trompettiste franco-libanais picore aux râteliers qu’il trouve en chemin : une mie orientale ici, du rock puissant là-bas et une poignée de rumba pour saucer le tout. Parfois, ça scintille un peu trop, mais au bout du compte, on apprécie de le redécouvrir sans cesse, lui qui à même pas quarante ans, signe déjà son onzième (!) album studio…

Laura Jurd,

Stepping Back Jumping In

EDITION RECORDS

De l’autre côté de la Manche, là où le jazz prend une forme lunaire, vit la jeune trompettiste Laura Jurd, par ailleurs membre du quartet maintes fois récompensé Dinosaur. « Stepping Back Jumping In », voici sa devise… Reculer pour mieux sauter, l’élan étant un adjuvant de la force motrice… Point question ici de discipline olympique, ni même d’un swing à vous dévisser les cervicales. Loin du succès de Dinosaur, Laura Jurd livre un second effort en solo qui brouille les pistes et embrouille les sens. Elle s’entoure d’un personnel provenant de points cardinaux opposés (la Norvège aussi bien que l’Iran) pour produire une musique hybride, un stoemp unique à base de jazz, de musique classique (on note la présence du Quatuor Ligeti) de folk et d’électronique… Une musique agitée (et donc par moment un peu énervante), mais d’une cohérence plutôt inattendue !

Matthew Halsall,

Oneness

GONDWANA RECORDS

Matthew Halsall a joué un rôle essentiel dans le renouveau du jazz britannique. Comme musicien d’abord, et depuis longtemps. Son premier album « Sending My Love » remonte déjà à douze ans… Depuis, il poursuit son œuvre sur la voie d’un jazz fusionnel et moderne. Sans faille… Comme producteur ensuite, en créant à Manchester le label Gondwana qui abrite sous son aile protectrice des formations aussi innovantes que le Portico Quartet, GoGo Penguin ou encore Mammal Hands… Le top ! Qu’il franchira allègrement avec ce (pas tout à fait) nouvel album, « Oneness »… Trois sessions d’enregistrements qui datent de 2008, à l’époque où Matthew explore les voies d’une possible ou éphémère carrière… A ses côtés, une section rythmique subtile et une énorme dose d’humilité… Chaque instrument, de la harpe (très présente) à la trompette du leader, trouve un espace accueillant au sein de vastes champs d’improvisation… L’Inde mystique est toute proche, mais on pense aussi aux amoureux de la belle note entourée de silence que furent Mark Hollis et Miles Davis… « J’ai toujours aimé ces enregistrements et adoré leur vulnérabilité, leur ouverture, leur liberté. Mais j’ai juste senti qu’ils étaient trop subtils pour être diffusés au début de ma carrière. Je les ai donc retenus jusqu’à présent ». Les mots de Matthew Halsall sonnent justes, comme les notes de sa trompette… Une offrande !

 

Quelques dates à retenir

- Ibrahim Maalouf au Mithra Jazz à Liège (le Forum), le 16 mai, Club De Roma (Anvers), le 29 mai et Cirque Royal de Bruxelles, le 30 mai ;

- Laura Jurd au 30CC (Louvain) le 21 mars ;

- Matthew Halsall au Depot (Louvain) le 13 février.

 

Joseph « YT » Boulier