Tweed Funk, Love Strong jan27

Tags

Related Posts

Share This

Tweed Funk, Love Strong

Tweed Funk with Gervis Myles, Love Strong

Autoproduction

Tweed Funk a été formé en 2010 et a depuis lors produit quatre albums. En octobre 2017, son chanteur Joseph “Smokey” Holman décède. Il a été remplacé par Gervis Myles, un excellent chanteur soul et blues. Physiquement, il ressemble à l’acteur Denzel Washington, en version jeune et mince, ce qui plait beaucoup à la gent féminine. Ce nouvel album de 2019 a précédé une grande tournée européenne qui vient de s’achever. Avec Gervis Myles (chant), on retrouve Eric Madunic (basse et claviers), David Schoepke (batterie), Randy Komberec (guitare) et Andrew Spadafora (saxophone ténor et claviers). Ce groupe est très soudé et la qualité des faces s’en ressent positivement. On trouve ici une seule reprise (Woman Don’t Lie de Luther Johnson) et neuf compositions originales dont la plupart sont collectives, sauf le titre éponyme composé par Gervis Myles dans une veine très soul et The Hustler, un instrumental bien enlevé du à Andrew Spadafora. On retiendra aussi Thinkin’ You Can Take Some, une face de R&B solide et efficace avec d’excellents passages de saxophone et de guitare, My Mountain avec un chant intense de Myles et Dying Land et son ambiance dramatique vu le sujet. 

Robert Sacré