Sabin Todorov Trio, Archeology avr23

Tags

Related Posts

Share This

Sabin Todorov Trio, Archeology

Sabin Todorov Trio,

Archeology

IGLOO RECORDS

Né en Bulgarie, Sabin Todorov a étudié le piano classique au Conservatoire de Sofia puis le piano jazz, à son arrivée à Bruxelles, il va suivre les cours de Diederik Wissels et Nathalie Loriers: l’occasion de développer son talent de mélodiste. S’il a accompagné la chanteuse Yvonne Walter (album « Bitter Sweet ») et joué, en quartet et en duo, avec le saxophoniste Bernard Guyot (« Archibald’s Song »), il est surtout connu pour le trio qu’il a fondé, en 2002, avec deux piliers des rythmiques belges : le contrebassiste Sal La Rocca et le batteur Lionel Beuvens. Après « Inside Story 1″ en 2008 puis « Inside Story 2″, en 2010, avec le saxophoniste Steve Houben et des voix bulgares en invités, voici son troisième album en trio, « Archeology » : la « métaphore d’un voyage intérieur » au cours duquel le pianiste « fouille » les différentes strates qui constituent sa personnalité. Tout au long des 10 compositions originales écrites pour cet album, défilent ainsi le souvenir d’une petite mélodie, ritournelle matinale de la radio bulgare jusqu’en 1989 (Archeology); l’évocation de l’œuvre du cinéaste japonais Akira Kurasawa (Kurasawa’s Fox Wedding); l’évocation de rythmes traditionnels bulgares (Game Of Fear) ou de ce spleen propre à l’âme slave (A Piece Of Your Soul, My Name Is Sadness). Alternent alors des rythmes vifs (What A Mess, Flight Over The Ocean avec un beau jeu de cymbales, El Hierro ou Unespected Rain) et thèmes mélodiques (Archeology avec un beau jeu de balais, Kurosawa’s Fox Wedding dont le thème se développe sur un ostinato de la main gauche, avec un passage de Sal La Rocca  à la contrebasse), des mélodies souvent empruntes de mélancolie (My Name Is Sadness, East). Une beau voyage intérieur.

Claude Loxhay