Paul Gabriel, Man Of Many Blues juin22

Tags

Related Posts

Share This

Paul Gabriel, Man Of Many Blues

Smoke Ring Records

Chanteur, guitariste et compositeur, Paul Gabriel a mené une longue carrière assez discrète, accompagnant, sans trop se mettre en avant, des dizaines et des dizaines d’autres musiciens célèbres comme Muddy Waters, B.B. King, Buddy Guy, Albert Collins, Rory Block (1), etc. etc. Plus récemment il a bénéficié d’awards dans le Connecticut où il est basé. En mars 2018 il a reçu un Lifetime Achievement Award décerné par la Connecticut Blues Society et en juillet de la même année, il a été intronisé comme Master Blues Artist dans le CT Blues Hall Of Fame. Cet album-ci, comme le précédent (What’s The Chance, 2014), a été produit par Duke Robillard présent ici à la guitare dans six des treize faces, dont les jazzy Maybe We Can Talk Awhile, Face Full Of Frown, Just A Bitterness et des blues comme It Be That Way Sometimes (avec, en guest, Sugar Ray Norcia à l’harmonica) et Man Of Many Blues en slow. Les souffleurs présents sont aussi de vieilles connaissances associées à Robillard : Mark Earley (sax ténor et baryton) et Doug James (sax baryton). A noter l’émouvant Blues For Georgia, un hommage à Georgia Louis (ou Lewis), chanteuse de gospel et de blues qui fit partie des tout débuts des émissions TV Gospel Time (en noir et blanc) à Chicago dès octobre 1962 (2).

Robert Sacre

(1) Paul Gabriel à la guitare slide sur l’album Mama’s Blues (1991) de Rory Block, nominé aux Grammy Awards
(2) Voir dossier « Gospel et Télévision » par Robert Sacre, ABS Magazine n°29, Février 2011.