Jörg Danielsen, Chicago Blues Staight Outta Buenos Aires juil20

Tags

Related Posts

Share This

Jörg Danielsen, Chicago Blues Staight Outta Buenos Aires

Wolf - catalogue CD 120.985

Voici un album d’une Argentina Connection qui manque certainement d’originalité mais qui n’en reste pas moins très agréable à écouter, de bout en bout, pour l’énergie qu’il dégage et le talent de ses interprètes. Tant à l’harmonica (Jorge Costales, Close To You, Walking Blues, …) qu’à la guitare (Federico Verteramo & Martin Burguez), au piano ( Alberto Burguez, Donde Marda Esta Mi Cerveza, …) etc. Sans oublier Danielsen lui-même au chant et aux compositions (9 sur 14) dont les excellents Want To Meet My Darling, Backwoodman Blues, Gamblin’ Blues. On retiendra, en slow, The Fuse Is Lit et surtout Walk The Dog, pour sa belle mélodie. Parmi les covers notons de bonnes versions du She’s Tough de Jerry McCain (pas du Chicago blues , mais on ne va pas couper les cheveux en 4 !), du I Got The Blues de Leo Nocentelli (pas Chicago non plus, mais…), du House Party Tonight de Ernie Freeman (idem) ou du I’m Good de Morris Holt (chanté en son temps « with gusto » par Bonnie Lee). Du travail bien fait mais guère innovant.

Robert Sacre