Tags

Related Posts

Share This

Gary Peacock, Jarrett mais pas que…

Gary Peacock au festival de Juan-les-Pins, 2010 © Y. Seuret

Gary Peacock
12 mai 1935 – 5 septembre 2020

Décidément, la grande faucheuse n’épargne pas les jazzmen ces derniers temps. A 85 ans, Gary Peacock vient de nous quitter. Contrebassiste, bien sûr, mais après avoir travaillé le piano, la batterie et… le bugle dans l’orchestre de la US Army. Gary Peacock se fera vite une réputation de pianiste de trio, avec Paul Bley, avec Bill Evans… avant de se retirer dans les années 60 pour se consacrer à l’étude de la philosophie zen au Japon ( il aura d’ailleurs à ce sujet une correspondance épistolaire avec notre contrebassiste José Bedeur, lui aussi attiré par la philosophie). Mais c’est surtout en tant que contrebassiste du trio de Keith Jarrett qu’on le retrouvera à partir de 1983 (même si le premier enregistrement du trio est publié sous son nom quelques années auparavant, « Tales of Another »). On le verra aussi au sein du trio de Marc Copland, notamment au Festival de Liège. Dans une interview au magazine français « Jazzman », Keith Jarrett fera allusion aux problèmes d’audition du contrebassiste pour expliquer l’arrêt du trio…

Jean-Pierre Goffin