Thierry Maillard Big Band : Zappa Forever oct02

Tags

Related Posts

Share This

Thierry Maillard Big Band : Zappa Forever

Ilona Records

Visuellement, il y a du Frank Zappa dessiné partout sur ce double cd. Zappa est aussi présent dans le titre, sur la pochette, dans le livret (là il y a même une photo de lui !), sur les cd. Et aussi sur le matériel de promo ! Zappa, Zappa, Zappa… Mais, à l’arrivée, pas une seule note repiquée dans le catalogue de Frank ! Le pianiste, compositeur et arrangeur français Thierry Maillard rêvait d’enregistrer avec une grande formation… Rêve exaucé puisque ce ne sont pas moins de 21 musiciens et deux chanteurs (Camille Bertault et « notre » David Linx) qui, en 5 jours, ont mis en boite ces dix longs morceaux (et parfois très longs !). Et c’est le travail de compositeur, arrangeur de Zappa qui l’a inspiré. Manque juste le côté massacreur, perturbateur fou, du « génie » américain. Ici on est loin de « 200 Motels » (tant mieux diront certains !). L’hommage est bien palpable, on se retrouve confronté à un jazz rock de toute bonne facture, exécuté par un formidable big band au sein duquel on note les présences de Chris Potter, Franck Tortiller et Stéphane Belmondo, mais aussi d’une dizaine de cuivres… et, bizarrement, de très peu de guitares ! Les morceaux sont intensément propulsés par ces souffleurs qui frôlent le free jazz à plusieurs moments. Puis, la big machine se calme et c’est alors la complexité de la composition et la voix qui s’imposent (« Threads of gold » avec le chant de David). Ou alors c’est le bugle de Stéphane Belmondo qui nous cajole (« Transylvanie »). Il est aussi important de souligner que les lignes mélodiques, sur lesquelles les instruments viennent greffer leurs interventions, sont nombreuses et évidentes. J’adore les deux longs morceaux que sont la plage titulaire et « Transition » qui clôt le tout. Entre les deux, franchement, il y a beaucoup de très bons moments, beaucoup de plaisir à prendre et pour ceux qui aiment cela, ça pulse bien !

Claudy Jalet