Phil Abraham Quartet : Beauty First oct22

Tags

Related Posts

Share This

Phil Abraham Quartet : Beauty First

autoproduction

« Beauty First », c’est le nouvel album du trombone Phil Abraham avec un quartet tout beau tout nouveau ! Sal La Rocca à la contrebasse, chantant la mélodie, soutenant ses compères, y allant de petites touches d’une rare finesse ( « Watermelon Man »), Thomas Grimmonprez à la batterie, le batteur français avec lequel on a déjà eu l’occasion de voir le tromboniste sur scène (mais, sauf erreur, pour la première fois sur disque), et enfin Fabien Degryse. On sait Phil Abraham féru de guitaristes dans ses projets (Sylvain Luc sur « Roots & Wings », Fred Favarel sur « Surprises » ou aussi dans le trio avec Hein vd Geyn, Jacques Pirotton avec « Jazz Me Do », et aussi régulièrement avec Quentin Liégeois sur scène). La collaboration avec Fabien Degryse est une vraie réussite, les deux musiciens partageant le même sens de l’humour, de la surprise, de la tradition, des variations de sonorité et le même art des couleurs. De bout en bout, le tromboniste présente un éventail complet de ses qualités : une technique incroyable (effets de coulisse, growl, jeu de sourdines, notes graves, …). Ajoutez-y une réelle originalité dans les arrangements (le hit « Watermelon Man » de Herbie Hancock en tempo lent bluesy est une vraie merveille, tout comme la valse de Freddie Hubbard « Up Jumped Spring » ), le sens de la tradition (« New Orleans Comphilation » à la manière d’un Kid Ory) et un humour en forme de clin d’œil. Et puis, il y a la voix, légère et enjouée dont Phil se sert comme d’un instrument. On sent le plaisir de jouer du quartet de la première à la dernière note, un plaisir partagé.

Jean-Pierre Goffin