Derya Türkan & Sokratis Sinopoulos : Soundplaces nov06

Tags

Related Posts

Share This

Derya Türkan & Sokratis Sinopoulos : Soundplaces

Seyir Muzik

C’est tout d’abord l’histoire d’une amitié transfrontalière. D’une part, le Turc Derya Türkan, joueur de kamânche (une vièle d’Asie centrale), un collaborateur fidèle du joueur de ney mondialement reconnu Kudsi Erguner. Puis, d’autre part, le Grec Sokratis Sinopoulos, joueur de lyre et jeteur de ponts entre musiques classique et jazz (écoutez à ce sujet « Eight Winds », enregistré en quartette pour le compte du label ECM). Deux hommes expérimentés qui rêvaient d’enregistrer ce disque conçu comme un voyage. Un voyage dont le départ et l’arrivée se situeraient à Istanbul, la ville native du makam. Un voyage qui aurait pour stations le port d’Izmir (d’où provient le rebétiko), l’archipel des Cyclades, … Mais aussi la Province de Namur, et plus particulièrement l’église Saint-Rémi de Franc-Waret où ces bandes ont été enregistrées. Ces routes inspirantes (un seul inédit sur ce disque) nous sont dévoilées sans autre effet que celui de la pureté du son (les cordes froissées ou pincées, parfois une voix) et de l’écho naturel qu’offre le plafond voûté d’un chœur d’église. Alors, on se laisse bercer par cette douce mélancolie, par cette quiétude rassurante. Et on surprend le temps lui-même, suspendu un trop court moment.

Yves «JB» Tassin