Tags

Related Posts

Share This

Tim Bogert

Vanilla Fudge © page officiel FB

 

Tim Bogert
27 août 1944 – 13 janvier 2021

Le hard-rock américain des années 70 vient de perdre deux de ses icônes en quelques semaines : après Leslie West le 21 décembre dernier, nous apprenons le décès de Tim Bogert, des suites d’une grave maladie. Tim Bogert était un des bassistes les plus innovateurs du rock. Encore aujourd’hui, de nombreux bassistes s’en inspirent. Avec le batteur Carmine Appice, son ami de toujours, il avait formé Vanilla Fudge, ce groupe psychédélique qui, en 1967, nous proposait ces musiques mystérieuses avec ces envolées d’orgue et ces splendides harmonies vocales. Des titres comme « Ticket to Ride » des Beatles ou « You Keep Me Hangin’ on » des Supremes, complètement transformés, prenaient une envergure nouvelle. Vanilla Fudge est également à l’origine d’un passage progressif vers le hard-rock. A la dissolution de Vanilla Fudge en 1970, Tim Bogert et Carmine Appice, avec le fabuleux Jim McCarty à la guitare, s’en allèrent fonder le groupe Cactus, un des fleurons du hard-rock américain des années 70 (avec Mountain de Leslie West et Grand Funk Railroad). Cactus eut une vie courte, mais dense : le groupe sortit quatre albums en deux ans.

A ce moment, Tim Bogert et Carmine Appice eurent l’occasion d’enfin concrétiser un projet, précédemment avorté : former un groupe avec le guitariste Jeff Beck. Ce fut la formation du super-groupe Beck, Bogert & Appice (parallèlement, Leslie West formait un autre super-groupe : West, Bruce & Laing…). Ce projet eut une durée d’à peine un an, durant lequel 2 albums (un studio et un live) furent enregistrés. Nous sommes en 1974 et le principal de la carrière de Tim Bogert est derrière lui. Il continuera à jouer, participant ponctuellement à l’un ou l’autre projet (par exemple en invité de Bob Weir du Grateful Dead). Il fut également, toujours avec son complice Carmine Appice, des reformations éphémères de Vanilla Fudge et de Cactus. Ceux qui assistèrent au concert de Vanilla Fudge donné au Spirit of 66 de Verviers en 2007 n’oublieront jamais cette prestation exceptionnelle (un des meilleurs concerts donnés dans cette salle). Tim Bogert avait abandonné les tournées en 2010, suite à un grave accident de moto.

Sergio Liberati