Confinés mais combatifs : Christine Ott jan23

Tags

Related Posts

Share This

Confinés mais combatifs : Christine Ott

Plus que jamais, JazzAround soutient les artistes et les programmeurs en manque de vous… tout simplement. Au-delà des pertes financières et des doutes pour la suite d’une carrière déjà kamikaze à la base, il y a le désarroi… Plus ils se sentiront inutiles et plus la rédaction de JazzAround leur rappellera le rôle essentiel qu’ils occupent en nos esprits… Âmes sensibles s’abstenir…

Christine Ott © France Paquay

Compositrice et musicienne talentueuse, Christine Ott s’est surtout faite remarquée en maîtrisant les fameuses « Ondes Martenot », un instrument que l’on peut considérer comme étant l’ancêtre du synthétiseur et qui lui a permis de côtoyer aussi bien les groupes Radiohead et Tindersticks que Yann Tiersen (« Le fabuleux destin de qui vous savez… »). Parallèlement, elle mène une carrière en solo (les spectacles « Lotte mon amour », « TABU », …) ou au sein du duo Snowdrops.

Christine Ott : « J’espère que tout va bien, autant que possible… Je veux dire dans ce monde bousculé et chaotique où il devient très difficile de continuer à présenter notre musique et nos projets autrement que sur disques. Bon, on va essayer de tenir le cap, parfois difficile, de naviguer au milieu de toutes ces contradictions, coupé de l’essentiel, la nature, les sens, le vent, les feuilles dans les arbres, la lumière d’automne qui habituellement nous fait tant de bien !! Prenez soin de vous… A quand la prochaine rencontre ? Dans un espace temps bien incertain… Vous nous manquez. »

Pour soutenir Christine Ott et Snowdrops, achetez leurs disques.

Christine Ott
Chimères (pour Ondes Martenot)
Nahal Recordings

Chronique JazzAround

Propos recueillis par Yves Tassin