Q-Some Big Band : Dreamin’ fév11

Tags

Related Posts

Share This

Q-Some Big Band : Dreamin’

Autoproduction/ Stilletto

Voici un nouveau big band belge de 18 musiciens, placé sous la direction artistique de Lode Mertens (du BJO) et du tromboniste Manten Van Gils, qui signe 8 des 11 compositions originales de l’album. Fondé en 2015, l’orchestre est partenaire de la ville de Malines depuis 2020. Elève du Jazz Studio d’Anvers, Van Gils a notamment étudié avec Phil Abraham et le Néerlandais Ilya Reingoud (qui a fait partie d’Octurn). Il dirige une formation aux sections traditionnelles : 5 Saxophones, 5 trompettes (dont Pierre-Antoine Savoyat qui signe « For Klaus » avec la chanteuse Dunja Mees en invitée), 4 trombones, une guitare (l’Italien d’origine Gabriele di Franco qui a fondé le trio Tesseract et signe ici « Blues for F »), et une section rythmique (Robbe Willems qui signe « Prototype », Wim Ramon et Brecht Adriaenssens). Parmi ces jeunes musiciens, deux noms attirent l’attention : Dieter Vaganée et Marjan Van Rompay. Fils de Frank Vaganée, Dieter, né en 1990, a une solide formation : Conservatoire de Malines, d’Anvers (avec Bart Defoort), Lemmens Instituut (avec Frank Vaganée) et Conservatoire d’Anvers (avec Ben Sluijs). Dieter est saxophoniste alto au sein du Bravo Big Band. De son côté, Marjan Van Rompay a étudié au Conservatoire de La Haye avec John Ruocco et a remporté le « Prix Jeune Talent » au festival de Dinant en 2010. Elle a enregistré « Comfort Solace Peace » en quintet et « Silhouette » avec le pianiste Bram Weijters (avec Dieter Limbourg du BJO en invité). Q-Some se place dans la lignée des big bands belges comme le BJO, Bravo Big Band, Jazz Station Big Band ou Tuesday Night Orchestra avec, peut-être, une guitare électrique plus prégnante. En solo, on retrouve la verve de Dieter Vaganée, celle de Marjan Van Rompay ou le trombone de  Manten Van Gils.

Claude Loxhay