Chad Taylor Trio : The Daily Biological fév18

Tags

Related Posts

Share This

Chad Taylor Trio : The Daily Biological

Cuneiform Records / Mandaï

Né en 1973, le batteur Chad Taylor a croisé les meilleurs saxophonistes américains : Dave Liebman, Pharoah Sanders, Roscoe Mitchell, Ellery Eskelin, Tony Malaby ou Joe Mc Phee. Il a aussi croisé de grands noms de la nouvelle scène. Il a enregistré « Triptych » avec le pianiste Cooper-Moore ou « Digital Primitives » avec le saxophoniste Assif Tsahar. Dernièrement, nous avons chroniqué « Live in Willisau », un fabuleux duo avec le saxophoniste James Brandon Lewis (voir chronique JazzAround). Au ténor, on retrouve Brian Settles qui a étudié à la New School for Jazz avec Reggie Workman. Il a enregistré « Folk » en trio, « Secret Handshake » et « Revolutions » en sextet avec le pianiste Neil Podgurski. A côté de ces albums, Podgurski a aussi croisé Tim Warfield pour « Jazzy Christmas ». On a affaire ici à un vrai trio au sein duquel chacun est soliste à part entière mais aussi compositeur. Settles a composé « The Shepherd » et « Swamp ». Podgurski a écrit « Prism », « Resistance », « Birds, Leaves, Wind, Trees » et « Untethered ». Enfin, Chad Taylor a composé « Matape », « Recife » et « Between Sound and Silence ». Voici donc un trio sans contrebasse… C’est la batterie, très présente et évolutive, qui assure à elle seule l’assise rythmique foisonnante (écoutez notamment « Between Sound and Silence »). L’album fait alterner des moments de défoulement (« Swamp ») et des moments paisibles (« Resistance »). Le trio propose une musique qui, tantôt se développe en boucles répétitives, tantôt lorgne vers des rythmes sud-américains (« Recife », « Prism » avec une belle intro de piano), tantôt en mid tempo (Matape »), tantôt avec un rythme fougueux (« Birds, Leaves, Wind, Trees » avec un bel unisson entre ténor et piano). Une photographie du jazz actuel.

Claude Loxhay